5 Instagirls marocaines à suivre de près

Publication: Mis à jour:
INSTAGRAM
Instagram
Imprimer

STYLE - Envie de découvrir de nouveaux visages? Des univers différents et inspirants? Depuis quelques années, le nombres de blogueuses, et notamment d'Instagrameuses, ne cesse d'augmenter. Pour ne pas vous perdre dans cet océan numérique, voici les comptes les plus prometteurs du moment, avec un tour d'horizon des "Instagirls" marocaines les plus branchées à suivre sans plus attendre. La preuve par 5.

Mahaslim: La modeuse

My smile when Monday is over #TuesdayVibes 🔥

Et opslag delt af Maha Slimani ™ (@mahaslim) den

A 28 ans, Maha Slimani, alias Mahaslim, affiche déjà un CV de modeuse impressionnant. Son bac en poche, elle se dirige vers Paris pour poursuivre des études de droit à La Sorbonne, avant de trouver sa voix dans la célèbre école de mode ESMOD, suivi par un master en marketing et innovation et d’un MBA en management des marques de luxe. Force de cette trajectoire, elle est aujourd'hui Model manager chez IMG Paris, l’une des agences de mannequins les plus prisées au monde, représentant notamment Kate Moss, Gisele Bündchen, Karlie Kloss, Miranda Kerr ou encore Gigi et Bella Hadid. Maha Slimani partage son quotidien de fashionista avec ses 16.000 followers. Des photos à l’esthétique impeccable, un style millimétré, des clichés inspirés… Le tout sans prise de tête et sans jamais trop en faire, Maha est en quelque sorte la bonne copine qu’on a tous envie d’avoir: modeuse mais rigolote et accessible, qui ne se prend pas trop au sérieux et qui partage son quotidien, ses bons plans et ses looks.

mahaslim

"Passionnée par l’histoire de la mode et les stratégies de marques, j’ai eu la chance de travailler au sein de grandes maisons telle que Balenciaga, le bureau de presse Karla Otto ou encore le créateur de bijoux Philippe Audibert. Mais ma première vraie expérience professionnelle s’est faite au sein de la maison Jean Paul Gaultier en tant qu’assistante attachée de presse, avant de finir Model manager chez IMG Paris depuis bientôt 3 ans aujourd’hui… Pour moi la photographie et la mode sont vraiment plus qu’une passion. Cela représente mes études, le cœur de mon métier mais également mon hobby", livre Maha au Huffpost Maroc

"J’ai lancé mon compte Instagram, en 2012, pour partager mes humeurs, mes tenues, mes envies, mes coups de cœur, mes voyages avec mes amis et mon entourage, sans objectif particulier. C’est réellement en franchissant la barre des 10k followers que j’ai commencé à prendre Instagram plus au sérieux. ainsi qu’à poster du contenu plus qualitatif, en terme de qualité de photos par exemple. Mais mon but premier c’est de transmettre aux gens la Maha que je suis au quotidien, au delà de ses jolis filtres et de ses images lissées!", assure-t-elle.

Bibouzi: la maman healthy

A 29 ans, Zineb Benabdallah, aka Bibouzi, est une passionnée de cuisine et de Healthy Lifestyle. De l’alimentation au sport, en passant par les soins de peau, le style ou encore le bien-être, cette jeune maman diplômée en Marketing et en en gestion et développement durable est une source d’inspiration permanent. Il suffit de faire un petit tour sur son compte pour ressortir avec des idées plein la tête. Avec sa longues chevelure devenue aux fils des années sa marque de fabrique, Bibouzi, c’est une bonne dose de bonne motivation, un grand bol de vitamines et un max d’idées qu’elle partage avec près de 25.000 abonnés.

bibouzi

"Ça fait bientôt 3 ans que je me suis lancée mais ça fait bien plus longtemps que l’idée me trottait dans la tête. C’est lors d’un voyage en Thailande que le déclic s’est fait. Au tout début, mes publications étaient surtout centrées sur la mode et sur quelques recettes que je faisais de temps en temps. Avec le temps, j’ai évolué et mon blog a évolué avec moi. J’aime explorer les différentes cultures à travers leur gastronomie mais également à travers les voyages que je fais", nous explique la jeune femme.

"Je parle de ma vie de maman occupée, de mes journées, des produits que j’utilise, de ce que je porte. Cela motive les gens de plusieurs manières. Plusieurs personnes me disent, par exemple, qu’elles sont motivées de voir que je vais au sport presque chaque jour et que je mange sainement, ça les pousse à en faire autant. J’ai le sentiment d’avoir accompli quelque chose lorsque je vois que j’ai réussi à convaincre ou à motiver une personne à adopter un mode de vie sain et opérer des changements positifs dans sa vie", conclut Zineb.

Kenza Ito Mekour: la yoga girl

Oubliez tout ce que vous avez vu instagram. Cours Florent, prépa littéraire au lycée Claude Monet, danse, mannequinat, culture, musique, voyage… Cette jeune psychologue, diplômée de l’université Paris 7, dévoile son bagage artistique et littéraire impressionnant. Danseuse classique depuis son plus jeune âge, elle a découvert le yoga depuis quelques années. Certifiée au Costa Rica l'été dernier, elle enseigne le yoga parallèlement à l'exercice de la psychologie et donne des retraites et stages réguliers. Sur son compte Instagram, elle partage son style de vie avec ses quelque 12.000 abonnés. On y découvre une jeune femme épanouie à la plastique parfaite, qui vit sa passion comme une douce mélodie. Un compte à nous donner des complexes.

kenzamekouar

"Au Maroc et à l'étranger, l'image que je veux véhiculer est celle d'une femme multi-facettes, aux talents multiples, qui refuse de rentrer dans le 'moule' et de répondre aux diktats de la société. Proche de la nature et des animaux, #AdoptDontShop est peut être le hashtag que j'utilise le plus, en référence aux nombreux sauvetages d'animaux que j'ai réalisé, afin d'encourager à l'adoption des animaux des rues plutôt qu'à l'achat et la promotion des animaleries… En gros, je poste ce que je suis", explique Kenza au HuffPost Maroc.

Aïda Benchemsi: l’archi lover

Voilà un compte instagram qui enchantera les amoureux de photographie et de design. A 23 ans, cette jeune architecte se dévoile à travers des clichés épurés et des ambiance inspirantes. Avec son "baby face" et ses taches de rousseurs, la jeune brune partage son quotidien et en capture chaque détails à coup de prises de vues inspirantes.

aida benchemsi

"C’est alors que je vivais en Argentine pour mon master que j’ai commencé à partager davantage sur mon compte Instagram, afin que mes amis et famille puissent voir ce que j’avais la chance de vivre à l’autre bout du monde. Cette année a également changé énormément de choses en moi. J’ai grandi et surtout compris ce que j’aimais. Cela m’a permis d’apprendre à profiter des petits bonheur du quotidien et pas seulement travailler sans avoir de vie. Puis, pendant ma dernière année de master à Bruxelles, j’ai décidé de m’investir davantage sur mon compte Instagram car j’adorais cette plateforme pour partager ma vision des choses, mon point de vue sur l’art, l’architecture, la mode !", conclut Aïda.

Sparkles in paris : La rêveuse

Petit sondage par ici : plutôt look casual ou look preppy (comme celui-ci ?) 🚲😘 #ootd #parisian #sparklesinparis

Et opslag delt af Insaf B 🍂 (@blogsparklesinparis) den

A 25 ans, Insaf Bennis fait pétiller la toile avec "Sparkles in Paris". Lancé il y à 3 ans, son blog rassemble déjà plus de 35.000 followers sur Instagram et non sans raison. Sa bataille? Être tendance sans se ruiner. Fraichement mariée, la jeune femme y partage ses coups de cœur et bon plan mode, beauté, sortie et voyage. Diplômée de la Neoma Business School à Paris, Insaf est aujourd’hui social media strategist, créatrice de contenu de marque et community manager en freelance. Derrière son large sourire, son visage d’enfant et ses photos poétiques, se cache une véritable pro des médias sociaux qui gère son image à la perfection.

blogsparklesinparis

"Mon blog évolue avec moi au fil de mes expériences et de mes collaborations… C’est lors de mon premier stage en communication digitale, que j'ai véritablement décidé de lancer mon blog. Passionnée d'écriture de mode et de communication, c'était l'occasion de me prendre ma vie en main et de faire ce que j’aimais. Enfin j’alimente mon blog par une autre passion: le voyage", nous confie Insaf.

LIRE AUSSI: