Au lendemain du "jour de colère", deux Palestiniens tués dans la bande de Gaza suite à un raid aérien israélien

Publication: Mis à jour:
PALESTINIANS
A Palestinian man looks out of his apartment that was damaged in an Israeli airstrike at a nearby militant target in the northern Gaza Strip December 9, 2017. REUTERS/Mohammed Salem | Mohammed Salem / Reuters
Imprimer

INTERNATIONAL - Deux Palestiniens ont été tués samedi à l'aube, suite à un raid aérien israélien contre une cible du Hamas dans le centre de la bande de Gaza assiégée.

Selon un responsable de sécurité du Hamas, deux Palestiniens âgés de 28 et 30 ans ont trouvé la mort samedi dans une frappe contre une base des Brigades Ezzedine al-Qassam, à Nousseirat.

Dans un communiqué, l'armée israélienne a relevé avoir mené samedi à l'aube plusieurs frappes dans la bande assiégée en riposte aux roquettes tirées la veille depuis Gaza.

La communauté internationale inquiète

Vendredi, la riposte s'était déjà exprimé par des raids israéliens ayant fait une quinzaine de blessés dans l'enclave palestinienne, dont des femmes et des enfants, selon les services de secours du Hamas. Vendredi toujours, proclamé "jour de colère", deux Palestiniens ont été tués lors d'affrontements avec l'armée israélienne. Le Hamas a tiré au moins trois roquettes sur Israël.

La décision unilatérale de Donald Trump de reconnaître Al Qods comme capitale d'Israël
, en rupture avec des décennies de diplomatie américaine, a provoqué un tollé au sein de la communauté internationale et isolé les États-Unis à l'ONU qui s'est déclarée "particulièrement inquiète des risques d'une escalade violente".

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs pays musulmans et arabes contre l'initiative de Donald Trump, applaudie par la classe politique israélienne.

Au Maroc, c'est à Rabat, ce dimanche 10 décembre à 10h, à Bab El Had, qu’une marche pour la Palestine sera organisée par le Groupe d'action national pour le soutien à la Palestine et l’Association marocaine de soutien à la lutte du peuple palestinien (AMSLP).

LIRE AUSSI: