Première étape de rapatriement des Marocains bloqués en Libye

Publication: Mis à jour:
CAPTURE
Facebook
Imprimer

LIBYE - Le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'Étranger et des Affaires de la Migration, annonce ce vendredi s'être attelé depuis longtemps et sur hautes instructions royales, à l'opération de rapatriement des marocains bloqués en Libye, soulignant que les efforts de la première étape ont concerné un total de 235 personnes bloquées dans la région de Zouara.

Dans un communiqué, le ministère précise que cette mission a été menée en coordination avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, à travers la Direction des affaires consulaires et sociales et avec les parties compétentes, notant que cette dernière s'est rendue sur les lieux en vue d'entreprendre toutes les procédures préliminaires afin d'identifier les personnes bloquées dans cette zone.

"Dès l'achèvement de cette opération capitale", ajoute le communiqué, le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'Étranger et des Affaires de la Migration a affrété, à cet effet, un avion de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc, qui a pris départ de l'aéroport international tunisien de Djerba.

En parallèle, le ministère a veillé à assurer les conditions logistiques nécessaires au transfert des Marocains bloqués dans des autocars à leurs villes d'origine, en leur garantissant de la nourriture et en mobilisant un staff médical pluridisciplinaire en vue d'accompagner leur arrivée à l'aéroport international Mohammed V, poursuit la même source.

Une affaire qui a secoué l'opinion publique

Filmé et publié sur les réseaux sociaux le 13 novembre dernier, l'appel à l'aide de migrants marocains emprisonnés en Libye avait secoué la toile et l'opinion publique. "Nous supplions le roi d’intervenir pour aider ses sujets", lance une voix d’homme dans la vidéo qui dit parler au nom de tous ces prisonniers. "Beaucoup sont malades à cause du manque de moyens et de soins. Nous demandons aussi à la société civile de nous venir en aide", poursuit la même voix.

Quelques jours plus tard, une nouvelle vidéo publiée sur la page Facebook d'une organisation libyenne de lutte contre l'immigration clandestine, montrait cette fois-ci un responsable affirmant que les 236 migrants marocains retenus en Libye seront rapatriés incessamment sous peu à Casablanca, ajoutant par ailleurs que les personnes retenues avaient reçu un don de vêtements de la part du ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération.

Une source au ministère chargé des MRE et des affaires de migration, confirmait alors au HuffPost Maroc que ces migrants seront en effet "très prochainement" rapatriés, sans préciser la date exacte de leur retour au Maroc "pour des raisons de sécurité".

LIRE AUSSI: