Le prix national de l'innovation remporté par un chercheur de Skikda

Publication: Mis à jour:
MOUSTIQUES
Archives
Imprimer

Le prix national de l'innovation dédié aux petites et moyennes entreprises (PME) a été remis jeudi à Alger à Hmimes Fayçal pour son invention du mouchoir anti-moustique qui est actuellement commercialisé sur le marché local avec possibilité d'exportation à l'étranger.

Lors d'une cérémonie organisée en marge de la 7e édition du Salon national de l'innovation, par le ministère de l'Industrie et des mines à l'occasion de la journée nationale de l'innovation célébrée le 7 décembre de chaque année, le premier prix (1 million DA) a été décerné à la meilleure entreprise innovante représentée par son propriétaire, M. Hmimes, un entrepreneur de la wilaya de Skikda, pour son invention du mouchoir antimoustique.

"Ce mouchoir inventé par mon entreprise permet à son utilisateur d'éviter les piqûres de moustique tout en protégeant sa peau" a indiqué M. Hmimes lors de cette rencontre qui s'est tenue du 5 au 7 décembre au Palais des expositions sous le slogan "l'innovation, clés de la compétitivité", précisant ce "produit est commercialisé actuellement sur le marché local avec possibilité d'exportation à l'étranger". Il a appelé, à ce propos, les pouvoirs publics à l'aider à développer son produit et à le commercialiser".

Le deuxième prix d'une valeur de 800.000 da a été décerné à l'entreprise Ghalem Boukhlifa de la wilaya d'Oran pour son invention du système de tissage anti UV alors que le troisième prix (600.000 da) a été remporté par l'entreprise Ben Meziane Khellaf de la wilaya de Bejaïa pour son invention d'un système de télécommande à usage industriel.

Des médailles de mérite et des attestations d'honneur ont été également remises aux lauréats par les responsables du ministère de l'Industrie, à leur tête le secrétaire général du ministère, Kheireddine Medjoubi, en reconnaissance de leurs efforts.

Par ailleurs, le premier prix de la meilleure invention dans sa 21ème édition a été décerné à l'Entreprise nationale de géophysique (ENAGEO) pour avoir inventé le programme de mesure du carbone organique, tandis que le deuxième prix a été attribué à l'université de Blida à la faveur de l'invention d'un pesticide à usage médical.

Le troisième prix est revenu au laboratoire de génie mécanique de l'université de Biskra pour avoir inventé un système de ventilation et de climatisation naturelle par ventilateur mécanique muni d'un transformateur thermique.

Le SG du ministère de l'industrie représentant le ministre de l'industrie, a indiqué dans son allocution que ces inventions et innovations sont la preuve que "les entreprises et les jeunes créateurs ont conscience de l'importance de l'innovation, de la recherche et du développement en matière de promotion de la concurrence et de l'amélioration de la qualité des produits".

Il a souligné également que ces prix consacrent la politique du gouvernement visant à encourager l'innovation et relancer les capacité de gestion des entreprises qui sont, a-t-il dit, au coeur de la politique économique nationale".

Cette distinction est un message aux petites et moyennes entreprises, a-t-il souligné ajoutant qu'elle consacre la politique du gouvernement en matière de soutien à l'innovation, d'amélioration de la compétitivité économique nationale et de promotion d'une économie de savoir".

M. Medjoubi a rappelé que cette démarche sera suivie de la mise en oeuvre des mesures incitatives au profit des entreprises innovatrices en application de la loi d'orientation pour le développement des petites et moyennes entreprises à l'instar des fonds de soutien et programmes de mise à niveau des petites et moyennes entreprises et le soutien à la sous-traitance.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...