La Banque Africaine de Développement accorde un prêt de 85 millions d'euros à la Tunisie, en faveur des jeunes diplômés

Publication: Mis à jour:
AFRICAN DEVELOPMENT BANK
Photo show the African Development Bank (AfDB) headquarter in Abidjan on September 17, 2015. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP/Getty Images) | ISSOUF SANOGO via Getty Images
Imprimer

Après avoir accordé un prêt de 38 millions d'euros en octobre dernier qui était destiné au secteur agricole, voilà que la Banque Africaine de Développement (BAD) annonce dans un communiqué, l'accord d'un nouveau prêt à la Tunisie, d'une valeur de 85 millions, destiné cette fois-ci à lutter contre le chômage chez les jeunes diplômés en favorisant l'utilisation des technologies numériques.

La BAD exprime dans le communiqué sa volonté de favoriser "une meilleure utilisation des technologies numériques et une orientation scolaire et pré-professionnelle plus ciblée, dans le but de faire émerger de nouvelles compétences techniques et numériques et d’améliorer l’employabilité des jeunes diplômés".

En 2015, la Banque Africaine de Développement avait annoncé un nouveau programme de développement dans lequel elle a présenté 5 priorités, à savoir: éclairer et fournir de l’énergie à l’Afrique, nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique, et améliorer la qualité de vie des Africains. Ainsi, ce projet en faveur de la Tunisie répondra, selon le communiqué, à deux des cinq priorités: "Industrialiser l’Afrique" en favorisant une offre de main d’œuvre adaptée aux besoins des pôles industriels et technologiques; et "Améliorer les conditions de vie des populations en Afrique" grâce à un meilleur accès à un enseignement de qualité.

Le directeur général de la BAD pour l'Afrique du Nord, Mohamed El Azizi, a déclaré que ce projet permettre de faciliter l’accès aux œuvres scolaires de plus de 300.000 élèves issus des 16 gouvernorats prioritaires, et former ainsi une main d’œuvre hautement qualifiée, "répondant à l’ambition de la Tunisie de renforcer son intégration dans les chaines de valeur mondiales."

El Azizi a également déclaré que ce projet contribuera à créer plus de 5 000 emplois directs.

Le projet global de la BAD pour la Tunisie vise essentiellement à renforcer l’industrie et le développement des chaînes de valeur, à travers l’amélioration de la qualité de vie dans les gouvernorats prioritaires.

Le portefeuille actuel de la BAD en Tunisie totalise environ 1,5 milliard d’euros, répartis entre le secteur public et privé. Des opérations de dons financées par le Fonds d’assistance technique pour les pays à revenu intermédiaire, sont également prévues. Le secteur financier représente 33% du portefeuille actif consacré à la Tunisie, suivi des secteurs du transport (27%), de l’eau et assainissement (17%), du secteur social (12%) et de l’énergie (9%).

LIRE AUSSI
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.