La mannequin américaine d'origine palestinienne Bella Hadid réagit à l'annonce de Donald Trump

Publication: Mis à jour:
BELLA HADID
Model Bella Hadid presents creations from the Michael Kors Autumn/Winter 2017 collection during New York Fashion Week in the Manhattan borough of New York, U.S., February 15, 2017. REUTERS/Andrew Kelly | Andrew Kelly / Reuters
Imprimer

PEOPLE - Après le père, c'est au tour de la fille. La mannequin américaine d'origine palestinienne Bella Hadid a également réagi sur les réseaux sociaux à l'annonce, faite hier soir par Donald Trump, de la reconnaissance officielle par les États-Unis de Jérusalem comme étant la capitale d'Israël.

"J'attendais d'exprimer cela avec des mots parfaits, mais j'ai réalisé qu'il n'y a pas de manière parfaite d'évoquer quelque chose d'aussi injuste", écrit Bella sur Instagram, déclarant notamment sur le réseau social que "voir la tristesse de (son) père, (ses) cousins, et (sa) famille palestinienne, qui ont tant de peine pour (leurs) ancêtres palestiniens, rend ce texte encore plus difficile à écrire".

"J'ai l'impression que cette annonce nous fait faire 5 pas en arrière, nous éloignant encore plus d'un monde en paix. Le TRAITEMENT infligé au peuple palestinien est injuste, unilatéral et ne devrait pas être toléré", ajoute-t-elle. Bella Hadid conclut son message personnel en affirmant "soutenir la Palestine".

La jeune mannequin de 21 ans a également repris dans son post le texte publié plus tôt par les soeurs Simi et Haze, DJettes d'origines palestiniennes, qui ont reproché au président américain d'avoir utilisé le terme "peuple palestinien" et non "Palestine". "Dans son discours hier, le président n'a pas une fois mentionné la Palestine mais Israel et 'le peuple palestinien', comme si la Palestine n'avait jamais existé. Jerusalem est et sera toujours la capitale de la Palestine occupée", écrivent-elles, reprises par Bella Hadid.

Les soeurs dénoncent également "un geste ayant pour but de faire perdre aux Palestiniens l'espoir d'avoir leur propre pays", et mentionnent une "violation du droit international".

Le post de Bella Hadid a été largement commenté et a obtenu plus de 320.000 likes en 1 heure.

💔I've been waiting to put this into perfect words but I realized there is no perfect way to speak of something so unjust. A very very sad day.Watching the news and seeing the pain of the Palestinian people makes me cry for the many many generations of Palestine. Seeing the sadness of my father, cousins, and Palestinian family that are feeling for our Palestinian ancestors makes this even harder to write. Jerusalem is home of all religions. For this to happen, I feel, makes us take 5 steps back making it harder to live in a world of peace. The TREATMENT of the Palestinian people is unfair, one-sided and should not be tolerated. I stand with Palestine. Well said my Palestinian sisters @simihaze: It is absurd that Palestine, a country where Muslims Christians and Jews lived side by side for centuries, has been fighting to be recognized since the inception of Israel in 1948, and to add insult to injury yesterday Trump 'decided' to recognize Palestines capital of Jerusalem as the capital of Israel - as if it's his to give away. This is a violation of international law and a huge setback to any hope for peace. In his speech yesterday, he never once mentioned Palestine but referred to Israel and "the Palestinian people" as if Palestine never existed. Jerusalem is and always has been the capital of occupied Palestine. Declaring Jerusalem as Israels capital is a calculated move to make Palestinians lose hope of ever gaining statehood in their own country. #jerusalemisthecapitalofpalestine

Une publication partagée par 🦋 (@bellahadid) le

Bella Hadid était revenue sur ses origines palestiniennes dans le magazine américain Porter, à l'occasion du débat autour du "Muslim Ban". Des propos repris par nos confrères du HuffPost France: "Mon père était un réfugié lorsqu'il est arrivé aux Etats-Unis, c'est donc quelque chose qui nous parle à ma sœur, mon frère et moi. Il a toujours été religieux et il a toujours prié avec nous. Je suis fière d'être musulmane", avait ainsi déclaré Bella Hadid au magazine.

LIRE AUSSI: