Al-Qods: le Hamas appelle à une "intifada"

Publication: Mis à jour:
HAMAS
DR
Imprimer

AL-QODS - Le mouvement islamiste du Hamas a appelé ce jeudi 7 décembre à une "nouvelle intifada" en réponse à la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. La veille, des centaines de Palestiniens dans la bande de Gaza ont brûlé des drapeaux américains et israéliens ainsi que des portraits du président américain.

"On ne peut faire face à la politique sioniste soutenue par les Etats-Unis qu’en lançant une nouvelle Intifada", a déclaré le chef du Hamas, Ismail Haniyeh dans un discours prononcé depuis la bande de Gaza, territoire qu'il contrôle depuis 2007. Le dirigeant du Hamas a demandé au président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, de se retirer du processus de paix avec Israël et appelle également les pays arabes à boycotter le gouvernement de Donald Trump.

Ismail Haniyeh a par ailleurs appelé Palestiniens, musulmans et arabes à manifester contre la décision de Donald Trump ce vendredi, qu’il a proclamé "jour de rage", après la prière. "Faisons en sorte que le 8 décembre soit le premier jour de l’Intifada contre l’occupant", a-t-il annoncé.

La reconnaissance américaine d'Al-Qods comme la capitale d'Israël a provoqué une colère sans précédent depuis longtemps contre les Etats-Unis chez les dirigeants de l'Autorité palestinienne, internationalement reconnue et censée préfigurer un État palestinien indépendant.

LIRE AUSSI: