Les Tunisiennes Hend Sabri, Rym Saidi...et des films tunisiens au prestigieux Festival international du film de Dubaï

Publication: Mis à jour:
D
Facebook/Dubai International Film Festival
Imprimer

Des célébrités du monde entier, comme Cate Blanchett et Vanessa Williams, ont brillé sur le tapis rouge de la cérémonie d'ouverture du Festival international du film de Dubaï (DIFF) dont l’édition 2017 se déroule du 6 au 13 décembre aux Emirats Arabes Unis.

Le DIFF est l'un des événements les plus glamour au monde avec des projections de films mais aussi des soirées mondaines. Les grands noms du cinéma du monde entier s'y réunissent pour célébrer le 7ème art, avec, chaque année, près de 180 films diffusés devant près de 55.000 spectateurs.

Les stars tunisiennes y étaient cette année aussi, à l'instar de l'actrice Hend Sabri, du mannequin Rym Saidi, etc. (L'article continue après photos ci-dessous)

I just love her ❤️ @hendsabri #proudofher #thebest

Une publication partagée par Rym Saidi Breidy (@rymsaidi) le

Des stars et des films

De nombreux films tunisiens seront aussi présents à Dubaï. "Astra" de l'écrivaine, actrice et réalisatrice Nidhal Guiga et "Le bonbon" du réalisateur Abdelhamid Bouchnak ont été sélectionnés dans la catégorie des courts-métrages au Festival international du film de Dubaï (DIFF).

"Astra" raconte l'histoire de Dali, qui décide contre l'avis de sa femme, d'emmener sa fille trisomique à un parc qui s'appelle Astra. Il voulait la divertir. L'ossature des événements est le droit d'être différent et l'ode à la tolérance.

Les acteurs principaux du film sont Nejib Belkadhi, Douja Boukhris et Nidhal Guiga.

Le film "Le bonbon" Abdelhamid Bouchnak retrace l'histoire de Mehdi, un jeune diplômé qui débute sa vie professionnelle en tant que huissier notaire. Plein d'ambition et d'optimisme, soutenu par sa mère, il entame sa première journée de travail. Toutefois, tout ne se passe pas comme prévu. Malmené par son patron, ignoré par ses collègues et insulté par la société qui ne voit en lui qu’un annonceur de mauvaises nouvelles. Mehdi change au fil du temps et s'endurcit. Il perd sa naïveté et son innocence jusqu'au jour où tout bascule.

Bande annonce du court métrage "When the sky began to scream"

"La belle et la meute" de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania et le court-métrage "When the sky began to scream" du réalisateur tunisien Kays Mejri seront également projetés.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.