Policiers sur les nerfs, circulation très lente, mieux vaut éviter le centre-ville un jour de visite du président français à Alger

Publication: Mis à jour:
GRANDE POSTE ALGER
La Grande Poste, le 6 decembre 2017, avant la visite du president francais Emmanuel Macron. | Daikha Dridi
Imprimer

Le centre-ville d’Alger accueillera aujourd’hui “une déambulation” du président français Emmanuel Macron qui se terminera à la Librairie du Tiers Monde.

Avant 9 heures ce matin, la Grande Poste est sous surveillance particulière de la part de dizaines de policiers en uniforme et en civil, des barrières ont été mises tout autour de la poste mais aussi le long de l’avenue des Frères Khatibi qui y mène lorsqu’on arrive de l’avenue Didouche Mourad.

Certaines ruelles ont été carrément fermées y compris aux passants qui n’ont pas été prévenus et se voient refoulés sans ménagements par la police. Alors que le son des hélicoptères survolant le centre-ville est constant.

La circulation des voitures est lentement déviée vers le boulevard Zighout Youcef.

Les drapeaux algériens et français décorent les grandes artères et les policiers hommes et femmes ont sorti les uniformes des grands jours mais la tension est palpable et les services de l’ordre omniprésents semblent au bord de la crise de nerf, certains s’en prennent à ceux parmi les passants qui osent sortir leur smartphone pour faire des photos.

La visite du président français Emmanuel Macron à Alger ce 6 décembre va durer un peu plus de 10 heures et il est prévu, selon l’Elysée, qu’il dépose une couronne de fleurs au Monument des Martyrs à 11h35 et qu’ensuite il fasse une “déambulation au centre-ville d’Alger” à midi.

La visite du président français au centre-ville comprendra également une halte à la Librairie du Tiers-Monde à la Place Emir Abdelkader à 12h45.

Emmanuel Macron quittera ensuite le centre-ville pour se rendre à la résidence de l’ambassade de France ou aura lieu un déjeuner. Il est prévu une rencontre à 15h00 avec le premier ministre Ahmed Ouyahia et une conférence de presse à 18h15 à l’hôtel Aurassi.

Algérois armez-vous de patience ou, si vous le pouvez, évitez de vous rendre au centre-ville aujourd’hui.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.