Transformation digitale: Ce que vise l'OCP en s'alliant à IBM

Publication: Mis à jour:
OCP IBM TEAL
OCP
Imprimer

JOINT-VENTURE - Le Groupe OCP prend très à cœur le chantier de sa transformation digitale. Le géant phosphatier vient de créer à cet effet une joint-venture, TEAL Technology & Services, en partenariat avec l'américain IBM. L'annonce a été faite aujourd'hui lors d’une cérémonie présidée par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, en présence de Mostafa Terrab, PDG du Groupe OCP et de Bruno Di Leo, Senior Vice-Président Global Markets d’IBM.

Un chiffre d'affaires de 500 MDH sur les 5 premières années

La nouvelle entité créée, détenue à 49% par l'OCP et à 51% par IBM, sera dotée d'un capital de 15 millions de dirhams et envisage de créer 350 emplois d'ici 2020. Teal ne cache d'ailleurs pas ses ambitions et table sur un chiffre d'affaires moyen de 500 millions de dirhams pendant les 5 premières années. La société ambitionne même devenir "l'une des plus importantes entreprises nationales dans le domaine en termes de chiffre d'affaires à horizon 2020".

Pour y arriver, accompagner la transformation digitale du seul groupe OCP ne sera pas suffisant: Teal fournira également un ensemble de services numériques pour les entreprises africaines de tous les secteurs d’activité, de l’agriculture à l’industrie. Analytique, informatique cognitive et objets connectés (IoT), autant de technologies de pointe qui seront mises en œuvre par la société qui s'appuiera sur l'expertise des équipes d'OCP et d'IBM.

Du cloud, du développement et du big data

Pour se faire, la société structurera ses activités en trois pôles. Le premier concerne l'infrastructure de services et se basera essentiellement sur les capacités d'un nouveau datacenter qui sera installé à Benguérir pour offrir des services de stockage, d'administration de données et de cloud privé. Le deuxième pôle s'intéresse au développement applicatif et vise le développement de compétences dans le domaine. Teal déploiera enfin une expertise dans le domaine de l’analyse des données.

Pour l’écosystème IT national et continental, cette joint-venture représente une opportunité de croissance. L'initiative s’intègre en effet dans "une démarche globale de structuration d’un écosystème numérique à travers la création d’un Tech Park, autour de l’Université Mohammed VI Polytechnique qui vise à innover dans le cadre de l'accompagnement et du développement des startups et entreprises nationales et continentales", précise l'OCP.

Tech Park: 2.000 m2 de salles blanches à Benguérir

Ce Tech Park, dont la mise en service est prévue pour 2019, s'étendra sur une superficie de 2.000 m2 uniquement dédiés aux salles blanches pour une capacité de 800 racks. Il comprendra également un Data Center, 2e de son genre en Afrique, propriété d’OCP, qui sera en partie mis à disposition de Teal, en mode location, pour héberger et gérer l’infrastructure OCP. Mais, il sera également ouvert à d’autres opérateurs.

À noter que la joint-venture ne sera pas la seule action collaborative des deux grands groupes. IBM et OCP lanceront également des programmes éducatifs, sociaux et de R&D, renforçant ainsi l'engagement des deux entreprises à favoriser l'innovation et le développement des compétences sur le continent.

LIRE AUSSI: