Johnny Hallyday est mort, le rockeur le plus célèbre de France avait 74 ans

Publication: Mis à jour:
JOHNNY HALLYDAY
REUTERS/Steve Bonet | Steve Bonet / Reuters
Imprimer

DÉCÈS - L'une des plus grandes voix francophones vient de s'éteindre. Jean-Philippe Smet, alias Johnny Hallyday, est mort ce mercredi 6 décembre a annoncé sa femme dans la nuit.

"Johnny Hallyday est parti. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant c'est bien cela. Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité", écrit Laeticia Hallyday dans un communiqué.

Johnny, 74 ans, laisse derrière lui plus de 1000 chansons et des millions de fans. L'interprète de "L'envie" a toujours tenu un discours de combattant face à sa malade prônant le "Fuck the cancer" dans plusieurs de ses posts sur les réseaux sociaux.

Bête de scène, Johnny était une icône nationale. En 1998, quelques mois après Jean-Louis Aubert en première partie des Stones, il est le deuxième artiste français à s'être produit au Stade de France. En trois représentations, il attire plus de 200.000 spectateurs. Il y reviendra en 2009 et 2012.

Né en 1943 à Paris, Johnny a commencé sa carrière au début des années 60. Il a été le premier à rendre populaire le rock en France, notamment en adaptant des chansons du répertoire rock américain. C'est à ce moment là que le chanteur devient "l'idole des jeunes".

Au début des années 70, après un passage à vide à la fin des années 60, Johnny Hallyday se tourne vers un rock beaucoup plus dur que celui qu'il offrait auparavant. Sa rencontre avec Michel Mallory en 1972 va l'emmener vers des titres plus personnels comme "La musique que j'aime" ou "J'ai un problème", chanté en duo avec son épouse de l'époque Sylvie Vartan.

En 1985 Michel Berger écrit pour lui "Rock'n'Roll Attitude", un album dans lequel on retrouve "Le chanteur abandonné" ou encore "Quelque chose de Tennessee". En parallèle le rockeur, à l'affiche de quelques films depuis les années 60, tourne pour Jean-Luc Godard dans "Détective" aux côtés de Nathalie Baye. En 1989, Johnny participe à la toute première tournée des Enfoirés aux côtés de Véronique Sanson, Jean-Jacques Goldman, Michael Jones, Michel Sardou et Eddy Mitchell. Le succès ne partira plus jamais.

Les années 90 sont marquées par les plus gros shows de Johnny notamment ceux organisés au Parc des Princes en 1993 puis ceux au Stade de France. Le 10 juin 2000 Johnny fête ses 40 ans et participe à un grand concert gratuit aux pieds de la tour Eiffel pour célébrer le nouveau millénaire. Retransmis sur TF1 le show attire plus de 8 millions de spectateurs.

En 2003, Johnny sort son album "À la vie, à la mort" où l'on retrouve l'un de ses tubes, "Marie". Trois ans plus tard il se lance dans sa tournée "Tour 66" et rassemble près d'un million de spectateurs. Après des problèmes de santé à la suite de l'opération d'une hernie discale par le docteur Stéphane Delajoux fin 2007, Johnny met de côté sa tournée mais remonte sur scène trois ans plus tard. Sa tournée "Rester vivant tour" et ses concerts des "Veilles canailles" où il est accompagné d'Eddy Mitchell et Jacques Dutronc resteront ses derniers moments sur scène.

Lui qui refusait de "mourir d'amour enchaîné" par "Gabrielle" était marié depuis 1996 avec Laeticia Hallyday née Boudou. Le couple formé par la jeune mannequin et le rockeur avait adopté deux filles: Jade en novembre 2004 et Joy en décembre 2008. Elles ont aujourd'hui respectivement 13 et 9 ans.

Perfect day ❤️ 📷 @yaelabrot

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday) le

Des années plus tôt Johnny avait déjà connu les joies de la paternité avec David, né de son union avec Sylvie Vartan et Laura née de son union avec Nathalie Baye.

Love Is All We Need ❤ @david_hallyday @jhallyday

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday) le

Sang pour sang #famille❤#picbymama 🙏

Une publication partagée par Laura Smet (@laura_smet_) le

LIRE AUSSI: