Sur la rue Didouche Mourad, des citoyens scandent "Dégage Macron"

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Des dizaines de personnes ont décidé de défier le dispositif sécuritaire mobilisé dans les ruelles d'Alger-Centre et improvisé une marche pour dire "non" à la visite du président français, Emmanuel Macron, en Algérie.

Ces manifestants ont marché à Didouche Mourad, principale artère où le président français devrait "déambuler" cet après-midi, selon son programme officiel. Ils scandaient lors de leur marche "Dégage Macron", ou encore "De Gaulle prends tes enfants de ce pays qui n'est pas le tien".

Pour rappel, le centre-ville d’Alger accueillera aujourd’hui “une déambulation” du président français Emmanuel Macron qui se terminera à la Librairie du Tiers Monde.

Avant 9 heures ce matin, la Grande Poste est sous surveillance particulière de la part de dizaines de policiers en uniforme et en civil, des barrières ont été mises tout autour de la poste mais aussi le long de l’avenue des Frères Khatibi qui y mène lorsqu’on arrive de l’avenue Didouche Mourad.

Certaines ruelles ont été carrément fermées y compris aux passants qui n’ont pas été prévenus et se voient refoulés sans ménagements par la police. Alors que le son des hélicoptères survolant le centre-ville est constant.

La circulation des voitures est lentement déviée vers le boulevard Zighout Youcef.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.