Le prix du kilo de poulet atteint les 15 dinars, l'Organisation Tunisienne pour Informer le Consommateur appelle au boycott

Publication: Mis à jour:
CHICKEN
A customer buys chicken at a market in Algiers, Algeria October 15, 2017. Picture taken October 15, 2017. REUTERS/Ramzi Boudina | Ramzi Boudina / Reuters
Imprimer

L'Organisation Tunisienne pour Informer le Consommateur (OTIC) a appelé mercredi à boycotter la consommation de poulet suite à une hausse des prix sans précédents de celui-ci.

"La campagne a commencé il y a deux jours et s'explique par une hausse des prix stratosphérique" du poulet explique le président de l'Organisation Lotfi Riahi.

"Ces deux derniers jours, les prix ont atteint les 14 et 15 dinars le kilo de poulet" déplore-t-il ajoutant que même chez les "grossistes", le kilo de poulet atteint la somme de 7,5 à 8 dinars.

"Aujourd'hui, le Tunisien commence à comprendre les bienfaits du boycott" apprécie M. Riahi qui estime qu'une campagne de boycott de la consommation du poulet pourra largement faire baisser le prix de celui-ci, le poulet devenant très rapidement périssable.

Au mois de novembre dernier, et en marge de la fête du Mouled l’Organisation Tunisienne pour Informer le Consommateur (OTIC) a appelé à boycotter le zgougou dont le prix atteignait les 30 dinars le kilos. Une campagne qui a porté ses fruits puisqu'à quelques jours du mouled, le prix du zgougou avait presque été divisé par deux.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.