Batna: Arrestation de 5 éléments de soutien aux terroristes "en possession d'armes à feu"

Publication: Mis à jour:
BATNA
Google Maps
Imprimer

Cinq éléments de soutien aux groupes terroristes, en possession d'armes à feu, ont été arrêtés lundi à Batna par un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP) et des éléments de la Gendarmerie nationale, indique mardi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire et des éléments de la Gendarmerie nationale, ont arrêté, le 4 décembre 2017 à Batna (5e Région militaire), cinq (5) éléments de soutien aux groupes terroristes, en leur possession trois (3) armes à feu", précise la même source.
En outre, dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’Armée nationale populaire "a intercepté, à Bordj Bou Arreridj (5e RM), deux (2) narcotrafiquants et saisi (4,5) kilogrammes de kif traité, tandis que des Garde-frontières ont saisi (4) fusils de chasse à Tébessa (5e RM)".

Par ailleurs, des détachements combinés de l’ANP "ont appréhendé, en coordination avec les éléments des douanes, à Tamanrasset et In Guezzam (6e RM), neuf (9) orpailleurs et saisi trois (3) véhicules tout-terrain, (4200) litres de carburants, divers outils d’orpaillage, (6,6) quintaux de denrées alimentaires destinées à la contrebande", tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale "ont intercepté, à Biskra (4e RM), un contrebandier et saisi (10.500) paquets de cigarettes".
De même, 60 immigrants clandestins de différentes nationalités "ont été arrêtés à Tlemcen, Nâama, Adrar, Bechar, Ghardaïa et Ouargla", rapporte également le communiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...