Qui est Adwoa Aboah, mannequin de l'année sacrée aux British Fashion Awards

Publication: Mis à jour:
ADWOA ABOAH
Model Adwoa Aboah arrives for the presentation of the Burberry collection during London Fashion Week Spring/Summer 2017 in London, Britain, September 19, 2016. REUTERS/Luke MacGregor | Adwoa Aboah/Instagram
Imprimer

MODE - Cinq modèles de renommée internationale en lice, un seul sacre suprême. Ce lundi 4 décembre 2017, à l'occasion des British Fashion Awards, tout le beau monde du milieu de la mode s'est réuni pour désigner "la mannequin de l'année". Cette année, c'est une jeune femme londonienne d'origine ghanéenne qui succède à Gigi Hadid: Adwoa Aboah.

Un OVNI de la mode

Déjà nommée en 2016 pour le titre, Adwoa Aboah détonne dans l'univers parfois stéréotypé de la mode. Crâne rasé "comme un garçon", tâches de rousseur, voix grave... Adwoa Aboah est ce que l'on peut appeler une anticonformiste et c'est ce qui contribue à faire d'elle un des talents plus émergents du moment. Loin des clichés, Adwoa Aboah a su créer et imposer son propre style.

At the @miumiu show by @thurstanredding

Une publication partagée par Adwoa Aboah (@adwoaaboah) le

La jeune femme baigne dans la mode depuis toute petite puisque on père et sa mère sont à la tête de la CLM agency, une agence londonienne reconnue qui s'occupe des photographes et des stylistes de mode. Elle a fini par y entrer définitivement à l'âge symbolique des 18 ans.

Des débuts en grande pompe

Adwoa est étudiante en art dramatique lorsqu'elle se fait remarquer et signe son premier contrat professionnel avec l'agence de mannequinat Storm. C'est à ce moment précis que tout s'enchaîne et qu'elle défile pour de prestigieuses marques. Parmi elles, Calvin Klein, Fendi, Versace ou encore Alexander Wang. Un événement en particulier marque un tournant dans sa carrière. En décembre 2017, elle rentre dans l'histoire en faisant la couverture du Vogue britannique sous l'ère Edward Enninful, premier rédacteur en chef noir et homosexuel du magazine.

Une militante féministe

La vie pour elle non plus, n'a pas toujours été rose. Complexes, toxicomanie, dépression, tentative de suicide, coma... du haut de ses 25 ans, Adwoa a dû affronter beaucoup d'épreuves. Cependant, en 2015, elle parle de "seconde naissance" et se sent plus apte à affronter les coups bas de la vie. Aujourd'hui, elle n'hésite pas à évoquer frontalement la sexualité, le féminisme ou encore la dépression.

C'est ainsi qu'en 2016, elle fonde Gurls Talk, une communauté "bienveillante" sur Instagram où les jeunes filles peuvent, sans crainte, partager leurs problèmes de dépression, de complexes ou encore d'addiction.

Pour elle, cette année 2017 se termine donc en beauté avec ce sacre, une campagne Marc Jacobs Beauty mais aussi une apparition dans le prestigieux calendrier Pirelli 2018.

LIRE AUSSI: