À 81 ans, Hosni Benslimane remplacé à la tête de la gendarmerie royale

Publication: Mis à jour:
HOSNI BENSLIMANE
À 81 ans, Hosni Benslimane remplacé par le roi à la tête de la gendarmerie royale |
Imprimer

RETRAITE - À la tête de la gendarmerie royale depuis plus de 40 ans, le général Hosni Benslimane a été remercié par le roi lundi 4 décembre. Le roi Mohammed VI l'a reçu au palais royal de Rabat, ainsi que le général de corps d’armée Bouchaib Arroub et le général de division Mohamed Haramou.

"À cette occasion, le souverain a remercié les généraux Bouchaib Arroub et Hosni Benslimane pour les services rendus à la nation", écrit le cabinet royal dans un communiqué.

Pour remplacer Hosni Benslimane, âgé de 81 ans, le roi a nommé le général de division Mohamed Haramou, "actuel commandant du groupement d’escadrons d’honneur de la gendarmerie royale", précise le cabinet royal.

mohamed haramou mohammed vi

Le roi Mohammed VI nomme le général de division Mohamed Haramou au titre de commandant de la gendarmerie royale

Le roi avait déjà nommé, en janvier dernier, le général de corps d’armée Abdelfatah Louarak au titre d’inspecteur général des Forces armées royales, pour remplacer le général Bouchaib Arroub, ancien inspecteur général des FAR et commandant de la zone Sud.

Bouchaib Arroub et Hosni Benslimane ont effectué leur carrière sous le commandement de Hassan II et de Mohammed VI "avec un sens élevé de dévouement et de loyauté au service des intérêts supérieurs de la nation et pleine abnégation dans la conduite de leurs missions", indique le cabinet royal.

Les deux généraux ont été décorés par le roi du Grand Cordon du Wissam Al Arch, à l'issue de l'audience royale.

LIRE AUSSI: CNOM: Fayçal Laâraichi succède à Hosni Benslimane