Au Maroc, la scolarisation des personnes handicapées demeure un problème majeur

Publication: Mis à jour:
HANDICAP MAROC
UNAHM
Imprimer

HANDICAP - Ce dimanche 3 décembre a marqué la Journée internationale des personnes handicapées. L'occasion pour le Haut commissariat au plan (HCP) de revenir sur les chiffres alarmants sur la situation des personnes souffrant d'handicaps au Maroc.

Citant les chiffres du Recensement général de la population et de l’habitat de 2014, le HCP rappelle ainsi que 71,5% des personnes souffrant d’une incapacité totale à effectuer au moins une des six activités de la vie quotidienne (voir, entendre, marcher ou monter les escaliers, se rappeler ou se concentrer, prendre soin de soi et communiquer dans sa langue habituelle), n'ont aucun niveau d'instruction.

Une situation qui désespère les association de lutte pour le droit des personnes handicapées. Pour Sabbah Zemmama Tyal, présidente de l'UNAHM (Union Nationale des Associations œuvrant dans le domaine du Handicap Mental), la situation des personnes handicapées reste "catastrophique". "Des lois ont certes été adoptées mais rien n'a été fait de manière concrète", déclare-t-elle au HuffPost Maroc. "La situation n'avance pas du tout et la situation reste problématique", poursuit Sabbah Zemmama Tyal, qui précise que les parents sont désemparés face au manque de moyens mis en place pour la prise en charge en milieu scoalire des enfants handicapés.

"Il n'y a pas d'effort pour insérer ces élèves, les professeurs ne sont pas formés pour cela. Les établissement sont dépourvus de personnes répondant à un besoin spécifique. Même du côté des associations on est complètement désemparés", ajoute la présidente de l'association. Cette dernière espère notamment une action forte et concrète de l'État pour sortir les personnes atteintes de handicap et leurs familles de l'isolement.

"Plus de 9 personnes à incapacité totale sur 10 sont inactives"

Sur le marché du travail également, la situation des personnes handicapées est alarmante. Selon le HCP, "plus de 9 personnes à incapacité totale sur 10 (94,7%) sont inactives". Une situation qui touche ainsi 393.919 personnes dans le royaume. Toujours selon le HCP, les régions comportant le plus grand nombre de personnes à incapacités totales sont les régions de l’Oriental, de Béni Mellal-Khénifra et de Marrakech-Safi.

Close
Manifestation contre la marginalisation des handicapés mentaux, décembre 2014
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

LIRE AUSSI: