Emails attribués à des cadres de Djezzy: l'opérateur déplore "l'usage de faux" et annonce avoir saisi la justice

Publication: Mis à jour:
DJEZZY
Photo d'archive | Louafi Larbi / Reuters
Imprimer

L'opérateur de téléphonie mobile Djezzy a dénoncé lundi 4 décembre une tentative de "porter atteinte à l’intégrité" de certains de ces cadres, suite à la publication sur des sites d'informations de "prétendus mails attribués à Matthieu Galvani, directeur général et Alexis de Peretti".

Certaines pages facebook ont publié dimanche une capture d'écran d'emails attribués à des responsables français de l'entreprise. Dans le texte, des employés algériens sont traités de "bougnouls" et "d'indigènes".

"La direction de Djezzy a d’abord décidé d’informer l’ensemble des employés du non-fondé du contenu partagé sur Facebook en expliquant les possibles agendas des commanditaires de cette campagne au moment même de l’amorce d’une nouvelle feuille de route pour accélérer le Programme de transformation et de l’annonce de la montée en puissance dans l’organisation de collègues algériens", indique un communiqué de la compagnie.

"Ces fausses informations", affirme Djezzy, visent "à discréditer le top management de la société à travers une vulgaire manipulation d’un échange de mails au contenu raciste, monté de toutes pièces".

L'opérateur a par ailleurs annoncé avoir saisi la Justice "afin de faire toute la lumière sur cette affaire".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...