Ouverture cette semaine de la 10e édition du festival international de malouf

Publication: Mis à jour:
MAALOUF_289071703
DR
Imprimer

Le public constantinois, passionné de musique authentique, a rendez-vous, lundi prochain, avec le lancement de la 10ème édition du Festival international de malouf qui durera quatre jours, et ce, au théâtre régional de la ville, a annoncé, samedi, le Commissaire du festival, Samir Guenez.

S’exprimant lors d'une conférence de presse animée au palais de la culture Mohamed Laid El Khalifa, M. Guenez a affirmé que le festival International de malouf, qui revient après une année d’absence sous le slogan "le malouf enrichit le patrimoine", à l'initiative du ministère de la Culture, est ‘’ouvert à tous les artistes constantinois sans exception’’.

Le même intervenant a également souligné que le budget alloué à ce festival a augmenté cette année entre 15 à 17%, comparativement au budget de la 9e édition de l'année 2015.

M. Guenez a précisé, par ailleurs, que l’organisation de cette édition coïncide avec le premier anniversaire du décès du maitre du malouf El hadj Mohamed Tahar Fergani, faisant savoir que la soirée d’ouverture intitulée ‘’Aswat el madina’’ (les voix de la ville) sera animée par l’orchestre Cirta du malouf, sous la direction du maestro Samir Boukridira.

Cette soirée qui verra également la présence de grandes personnalités de l’art constantinois à l’instar de Kamel Bouda, Hacène Bramki, Segueni Abderrachid, Riad Khelfa, Khaled Amir, Adel Maghouache, Malek Chellouk, sera marquée par un hommage rendu aux défunts artistes Laid Fenikh et Nadir Bouda.

Intitulée "Aibk el malouf" (fragrance de malouf), la seconde soirée du festival aura un cachet tunisien et sera animée par l’orchestre de malouf tunisien en sus de l’association Maqam de Constantine, au cours de laquelle un hommage sera rendu au défunt artiste Salim Azizi.

Lors de troisième soirée, intitulée "Djoussour el malouf", (les passerelles du malouf) le public aura rendez-vous avec l’orchestre de musique mixte (algéro-tunisien) et l’association ‘’l’étoile de Cordoue’’ et sera également marquée par un hommage à ‘’Beit el malouf’’.

Enfin, lors de la soirée de clôture, intitulée ‘’Sawt el miniar’', un documentaire de 10 minutes consacré au défunt Mohamed Tahar Fergani sera projeté à l’occasion de la commémoration du premier anniversaire de sa disparition.

Il y aura également au programme de cette dernière soirée, plusieurs artistes tels que Salim Fergani, Mourad Fergani, Adlene Fergani, Dib El Ayachi, Laârbi Ghazal, Cherif Berrachi et Faouzi Abdennour.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.