À 3h du matin, cet Américain rentre dans un fast-food et se cuisine un burger

Publication: Mis à jour:
ALEX BOWEN
Alex Bowen/Facebook
Imprimer

On est jamais mieux servi que par soi-même. Voici probablement la devise d'Alex Bowen, un Américain de Caroline du Sud. Jeudi 30 novembre au petit matin, après avoir bu quelques verres, l'homme s'est retrouvé incapable de trouver le sommeil et a donc décidé d'aller manger un morceau dans un fast-food des alentours.

"Je n'arrivais pas à dormir donc je suis allé chez Waffle House. Et devinez quoi: tous les gens qui bossaient étaient endormis...", écrit-il dans une publication Facebook largement reprise par les médias américains.

Interviewé après sa série de selfies, il raconte avoir d'abord patienté pendant une dizaine de minutes devant le comptoir. Surpris que personne ne s'occupe de lui, il est alors passé de l'autre côté de la caisse... et s'est rendu compte que le seul employé encore présent s'était assoupi dans un coin de l'établissement.

Il a alors fait ce que son esprit "un brin alcoolisé" lui intimait de faire: il s'est installé en cuisine et s'est concocté un petit plat. "Je me suis mis aux fourneaux et je me suis fait un énorme double burger avec supplément cornichon. Quand j'ai eu fini, j'ai nettoyé la plaque, récupéré mon bien mal-acquis et j'ai filé." Il précise qu'il est ensuite repassé dans la journée pour glisser un billet aux employés du Waffle House.

"On aimerait discuter avec lui d'un boulot"

Comme le note la télévision locale WIS, cet épisode aussi cocasse soit-il a déjà des répercussions. L'employé surpris en train de dormir a ainsi été suspendu pour une semaine et les selfies d'Alex pourraient lui coûter un procès pour "intrusion", un délit pris très au sérieux dans l'État de Caroline du Sud.

L'entreprise ne semble toutefois pas plus outrée que cela par son escapade nocturne. "Pour des raisons de sécurité, nos clients ne devraient jamais avoir à passer derrière le comptoir. Ils devraient uniquement avoir droit à une expérience de qualité et à un service amical", précise-t-elle dans un communiqué. Et d'ajouter avec ironie: "Visiblement, Alex dispose de sérieuses qualités de cuisinier. On aimerait discuter avec lui d'un boulot et on pense que l'on pourrait lui faire une offre amusante."

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.