La Maison Blanche a décidément un problème de souris et de cafards, si l'on croit les rapports de travaux de ces dernières années

Publication: Mis à jour:
THE WHITE HOUSE MORNING
The White House is awash with early morning sun on the morning of the U.S. Presidential election in Washington November 8, 2016. REUTERS/Kevin Lamarque | Jonathan Ernst / Reuters
Imprimer

Donald Trump s'est plaint à plusieurs reprises de fuites d'eau à la Maison Blanche, mais on dirait qu'il a aussi un problème avec des insectes, et des souris.

Une liste de travaux effectués dans la Maison Blanche pendant ces deux dernières années - y compris la dernière année de l'administration Obama - obtenue par NBC Washington, révèle un problème de vermine à la 1600 Pennsylvania Avenue, et dévoile la présence même de souris dans la salle de crise.

"Ce sont de vieux bâtiments", a déclaré l'ancien inspecteur général de la General Services Administration (GSA), Brian Miller, à la chaine NBC. "tous ceux qui possèdent de vieilles maisons savent très bien qu'elles nécessitent énormément d'entretien."

D'autres documents font état d'infestations de blattes, de souris dans le mess tenu par les cuisiniers de l'US Navy dans l'Aile Ouest, ainsi que des fourmis dans le bureau du chef d'état-major.

"J'en ai beaucoup éliminé en les tuant", lit-on dans le dernier rapport de travaux.

Les autres documents concernent des réparations de routine: peinture, débouchage de toilettes et déplacement de meubles.

Dans un des documents, on lit que l'ancien porte parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, avait demandé à retirer un coffre-fort, pour mettre une table de banquet à la place. Il a également demandé une vitrine pour y exposer ses insignes et décorations.

Mais ce sont les insectes et les souris qui attirent toute l'attention.

Il y a plusieurs demandes pour des lampes anti-insectes, dont une pour le bureau de la conseillère en communication de Trump, Kellyanne Conway, ainsi qu'une demande d'extermination de cafards dans la salle à manger.

La vermine est un problème permanent à la Maison Blanche depuis des décennies.

"Depuis deux ou trois mois maintenant, je leur ai dit de se débarrasser des souris", écrit le président Jimmy Carter dans un journal de 1977, selon MSNBC. "Ils semblent toujours croître en nombre, et je suis décidé à virer quelqu'un ou à faire sortir les souris - ou bien les deux."

Dans leur livre intitulé "La vie à la Maison Blanche: 200 ans de vie quotidienne dans la résidence la plus célèbre d'Amérique", les écrivains Claire et John Whitcomb ont décrit la résidence pendant l'administration de Grover Cleveland, qui a servi pendant deux mandats non consécutifs, à la fin du 19ème siècle :

"Lorsque l'extérieur de la maison a été arrosé pendant un nettoyage, une pluie d'araignées a recouvert le sol . Ce soir-là, les colonnes blanches étaient devenues noires. Et puis il y'a eu les cafards. Un membre du personnel a dit: «Je ne savais pas qu'il y avait autant d'espèces de cafards".

Ce livre décrit également le canari de compagnie de la première dame Frances Folsom Cleveland, qui a failli être mangé par un rat qui était entré dans sa cage.

Cet article publié à l'origine sur Le HuffPost américain, et a été traduit en français par Taieb Khouni.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.