Sommet UA-UE : un plan d'investissement de plus de 44 milliards d'euros au profit de l'Afrique

Publication: Mis à jour:
SUMMIT EUROPE AFRICA
German Chancellor Angela Merkel (C) arrives to greet Ivory Coast's President Alassane Ouattara (2L) and Guinea's President and African Union (AU) chairman Alpha Conde (2R) next to African Union (AU) Commission chairman Moussa Faki (L) and European Council President Donald Tusk during the 5th African Union - European Union (AU-EU) summit in Abidjan, on November 29, 2017.Ivory Coast President opened a Europe-Africa summit on November 29, calling for 'all urgent measures' to end migrant abuses, inc | ISSOUF SANOGO via Getty Images
Imprimer

Le président de la commission européenne, Jean-Claude Juncker, a affirmé, mercredi à Abidjan (Côte d’ivoire) que l’Europe a décidé de consacrer un plan d’investissement de plus de 44 milliards d’euros pour Afrique d’ici 2020.

"Comme nous l’avons fait avec le plan d’investissement européen, nous avons développé un plan d’investissement externe pour l’Afrique susceptible de mobiliser 44 milliards d’euros au profit de l’Afrique d’ici 2020" , a indiqué M. Juncker à l’ouverture du 5eme Sommet Union africaine-Union européenne, dont les travaux ont débuté cet après-midi à Abidjan.

Ajoutant que ce plan sera traduit par des investissements européens dans différents domaines en Afrique, notamment, les énergies renouvelables, M. Juncker, a précisé qu’ils restent aux dirigeants africains de choisir les meilleurs domaines susceptibles d’accueillir ces investissements.

Affirmant que l’Europe sort d’une décennie ou la croissance économique était "insuffisante", contrairement à la croissance de l’Afrique qui était "impressionnante", le responsable a indiqué que cette croissance africaine "n’a pas atteint le secteur de l’agriculture" , appelant à plus d’engagements et d’investissements dans ce domaine.

Plusieurs pays africains ont du mal a dopé leur agriculture, alors que plusieurs investisseurs européens trouvent des difficultés à intégrer ce domaine en Afrique. " Nous appelons donc à plus de coopération pour ouvrir ce domaine à l’investissement privé et pour permettre son développement", a-t-il soutenu.

Saluant les "progrès" réalisés ces dernières années dans le domaine économique entre l’Afrique et l’Europe, M. Juncker, a toutefois observé que "tout n’a pas été fait" , appelant ainsi à l’ouverture sur d’autres domaines de partenariats pour exploiter toutes les opportunités existantes entre les deux continents.

Organisé sous le thème "Investir dans la jeunesse pour un avenir durable", le 5eme Sommet UA-UE devrait impulser un nouvel élan au partenariat économique entre l'Afrique et l'Europe.

L’investissement et le commerce, le développement des compétences et la création d'emplois seront les principaux thèmes à examiner par les dirigeants des pays des deux parties, l’objectif étant d’accélérer la mise en œuvre de la feuille de route et la réalisation des objectifs économiques communément fixés.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.