Journée mondiale contre le Sida: que répondre à un partenaire qui ne veut pas mettre de préservatif ?

Publication: Mis à jour:
Imprimer

JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA - Depuis 1988, le 1er décembre a été désigné par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), comme la Journée mondiale de lutte contre le Sida. Une journée où les questions de dépistage et de prévention sont largement abordées, alors qu'en 2016, un million de personnes sont mortes des suites du VIH dans le monde.

Si les chiffres sont en baisse depuis dix ans, la situation reste toujours préoccupante. En France, 153.000 personnes sont infectées par le virus. Plus grave, 25.000 citoyens français ignoreraient toujours en être atteints. Et contre cette maladie, et toutes les autres IST (infection sexuellement transmissible) comme l'hépatite B ou la syphilis, le moyen de protection le plus efficace reste le préservatif.

Mais parfois, il arrive que l'un des partenaire refuse de se protéger: "Je ne sens rien avec une capote", "Mais tu me prends pour qui? Je suis clean". Ces justifications peuvent parfois pousser à adopter une conduite à risque. Diane de Saint-Réquier, fondatrice du site Sexy Soucis, nous a donné des éléments pour réagir au mieux dans ces situations, et faire notre choix en toute connaissance de cause.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.