"Ta9a" ou "Energy": Un brassage entre musique tunisienne, électro et trap, par Yallsee et Dadlee

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Energy", c'est un mélange harmonieux entre la musique tunisienne, la musique trap et la musique électronique.

Un mélange inouï composé par Yallsee, producteur, et Dadlee, beatmaker, pour leur EP "Energy" (ou "Ta9a", en langue arabe).

"Destiny", c'est le premier titre de cette oeuvre. Vidéo en haut de l'article. Avec un sample de la fameuse chanson tunisienne "Hez Ayounek" -chanson du patrimoine tunisien- , chantée par Najla Belhaj, dans une version énergique, mélangée au trap et à l'EDM.

"Nous voulons apporter quelque chose de nouveau à la scène électronique en Tunisie", explique Yallsee au HuffPost Tunisie, "Car généralement, nos DJs jouent des tracks de producteurs étrangers".

Pour lui, "Energy" est aussi un message aux artistes tunisiens pour leur dire qu' "on a de la bonne musique en Tunisie, il faut croire en soi-même, et il faut que les gérants de clubs croient en ces talents tunisiens, c'est ainsi qu'on pourra booster la production musicale électro en Tunisie".

En mettant en avant la musique tunisienne dans ce nouvel EP, les deux artistes "adaptent le patrimoine musical tunisien aux nouvelles tendances". L'idée est que l'on puisse danser sur un morceau de "musique locale" dans les clubs ou dans les festivals tunisiens, et pourquoi pas "même à l'étranger", espèrent-ils.

Chaque mois, un nouveau titre sortira sur Youtube. De l' "énergie" musicale associée à des images et vidéos de la Tunisie, qui défilent dans les clips. "Il y aura un morceau avec un sample de Lotfi Bouchnak", annonce Yallsee au HuffPost Tunisie.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.