Le "Messi du haschich" arrêté à Algésiras

Publication: Mis à jour:
ABDELLAH EL HAJ MESSI HASCHICH
Le "Messi du haschich" arrêté à Algésiras | Twitter
Imprimer

TRAFIC DE DROGUE - L'un des plus gros narcotrafiquants marocains a été arrêté mardi 28 novembre à Algésiras. À la tête d'un important réseau de trafic de drogue entre l'Espagne et le Maroc, Abdellah El Haj Sadek Membri, surnommé le "Messi du haschich" pour son goût prononcé pour le football - et pour le trafic de haschich -, était passé entre les mailles du filet lors d'une vague d'arrestations en mai dernier. Si 19 membres de son gang avaient été attrapés par la police espagnole, il avait pour sa part réussi à s'échapper au Maroc.

Le trafiquant de drogue possède en effet "des connexions étendues et beaucoup de pouvoir" dans la région, note le quotidien El Pais, qui révèle son arrestation. Le Marocain de 34 ans, originaire de Tanger, a été arrêté à Algésiras dans le cadre d'une opération menée dans la région de Campo de Gibraltar, où Abdellah El Haj "gère diverses infrastructures pour mener son activité illégale", ont indiqué des sources de la Guardia civil à l'agence de presse espagnole Europa Press.

En mai dernier, la police nationale et la Guardia civil avaient porté un gros coup à la bande d'Abdellah El Haj lors d'une opération conjointe. 19 personnes, toutes en prison aujourd'hui, avaient été arrêtées, et 13 tonnes de haschich saisies ainsi que trois armes de guerre, trois pistolets de la marque Glock de calibre 9 mm et un fusil, rapporte El Pais.

El Haj avait réussi à s'évader au Maroc quelques semaines auparavant, sachant qu'il était recherché. Il avait échappé à la police en sortant à toute vitesse du bar qu'il tenait à Algésiras et en prenant la fuite à bord d'un véhicule que le gang avait garé dans un endroit stratégique, au cas où ils auraient dû fuir, précise le quotidien espagnol.

Le trafiquant de drogue est déjà passé par la case prison entre 2015 et 2016, après avoir été arrêté lors du démantèlement du réseau qu'il dirigeait alors. Mais à sa sortie de prison, il avait pu continuer à prospérer de part et d'autre du détroit de Gibraltar. En octobre, Maghreb Intelligence apprenait même que le trentenaire venait de constituer une société à Tanger, Abnaam Immobilier, spécialisée dans la promotion immobilière et gérée au Maroc par un associé.

Abdellah El Haj ne cachait pas son amour pour le football sur les réseaux sociaux. Lui-même joueur amateur à Algésiras - il a joué un temps en troisième division - il avait déjà posé avec Florentino Pérez, l'actuel président du Real Madrid - une photo sur laquelle se trouve aussi le chanteur marocain RedOne. Il avait même partagé son maillot dédicacé par le joueur du Real Madrid Sergio Ramos.

abdellah el haj

LIRE AUSSI: