Abderrafie Zouiten quitte l'ONMT dans une situation des plus confuses

Publication: Mis à jour:
ZOUITEN ONMT
DR
Imprimer

TOURISME - L’information est confirmée: Abderrafie Zouiten n’est plus à la tête de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), dont l’intérim sera assuré par Rachid Hamzaoui, directeur administratif et financier au même Office. L’ancien directeur de l’établissement public aurait été poussé vers la sortie un mois après avoir perdu son pouvoir de signature. Abderrafie Zouiten devait de toute façon partir à la retraite après l’arrivée à échéance de la dérogation de 2 ans dont il bénéficiait. Une version corroborée par une source bien informée au ministère du Tourisme, contactée par le HuffPost Maroc.

Cela n’explique pourtant pas pourquoi son départ survient aujourd’hui, trois mois après l’expiration de sa dérogation (août 2015 à août 2017), ni pourquoi il a continué à siéger à la direction de l’ONMT pendant tout un mois alors que sa signature n’était plus acceptée par le ministère des Finances. Une situation compliquée qui a conduit au gel des salaires de l’Office pour le mois de novembre (la situation devrait être réglée aujourd'hui, selon notre source), mais aussi des frais des bureaux de représentations de l’ONMT à l’étranger (15 au total). Selon Tourisma Post, des incidents auraient même été signalés à Londres et à New York où les délégations marocaines ont reçu la visite d’huissiers de justice pour défauts de paiements.

LIRE AUSSI: