Liban: Saad Hariri demeurera "certainement" Premier ministre

Publication: Mis à jour:
SAAD HARIRI
Mohamed Azakir / Reuters
Imprimer

LIBAN - Le Premier ministre Saad Hariri, qui avait annoncé la suspension de sa démission, gardera "certainement" son poste à la tête du gouvernement libanais, a affirmé le président libanais Michel Aoun dans une interview que publie mercredi le quotidien italien La Stampa.

La crise politique qu'a provoquée la démission inattendue de Hariri pourrait être "définitivement réglée dans les prochains jours", a précisé le président libanais, ajoutant qu'il y a "un large accord" à l'issue des discussions menées avec toutes les forces politiques, au sein et à l'extérieur du gouvernement.

M. Aoun a rassemblé, lundi lors d'une réunion, les dirigeants politiques du pays pour décider du sort du Premier ministre et de son gouvernement.

Le Premier ministre libanais avait annoncé, le 4 novembre depuis Riyadh, en Arabie saoudite, sa démission de son poste. Le 22 novembre, il était revenu sur sa décision, annonçant qu'il "suspendait" sa démission, à la demande du président Aoun.

Il a notamment indiqué que sa décision dépendrait des négociations sur l’implication du Hezbollah, mouvement chiite libanais soutenu par l'Iran, dans les conflits régionaux.

LIRE AUSSI: