Hadda Hazem: "l'avenir de mon journal est entre les mains du ministre"

Publication: Mis à jour:
THUMBNAIL_IMG_4913
Ahmed Sahara
Imprimer

La directrice de publication du journal El Fadjr, Hadda Hazem, a animé aujourd’hui 29 novembre une conférence de presse au siège de son journal pour mettre la lumière sur ses avoirs publicitaires et les dépenses de son média. Elle a annoncé par la même occasion que la situation financière actuelle d'El Fadjr ne lui permet pas de survivre au-delà de décembre.

Hadda Hazem, qui a interrompu sa grève de la faim il y a dix jours est revenue au cours de cette conférence sur les déclarations du ministre de la communication Djamel Kaouane de "mensongères" et l’invite à divulguer les montants des publicités que touchent les autres journaux.

"Il dit que j’ai touché 76 milliards de dinars de publicité ces 8 dernières années, alors que le vrai montant est 62 milliards de dinars. Il s’agit quand même de 14 milliards de plus, sachant que certains journaux touchent 112 milliards de dinars", dénonce-t-elle.

Elle estime que le ministre de la communication M. Djamel Kaouane, tente de faire diversion en donnant ces montants faramineux. Au lieu d’expliquer quelles sont les critères d’interdiction des publicités dans le secteur de la presse.

Elle se dit également attristée par le tollé notamment sur les réseaux sociaux qui ont suivi les déclarations du ministre l’accusant entre autres de "voleuse".

Au cours de cette conférence Malika Abdelaziz membré du comité de soutien à Hadda Hazem, a réitéré son engagement au "combat" de sa consœur. Par ailleurs elle appelle les autres membres de ce comité, à évaluer la situation du secteur de la presse, s'organiser pour pouvoir agir de manière efficace.

Hadda Hazem a fait savoir que l’avenir de son média était, désormais, entre les mains du ministre. Elle affirme que les moyens de son journal ne lui permettent pas d’assurer les salaires du mois de décembre.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...