Les enseignants de collèges et lycées en grève le 06 décembre prochain

Publication: Mis à jour:
TUNISIA SCHOOL
TUNIS, TUNISIA - NOVEMBER 29: A group of teachers gathered in front of the National Education Ministry march to Al-Kasaba square, where the state house is, during a protest against the government's 2017 budget in Tunis, Tunisia on November 29, 2016. Protestors demanded the resignation of the National Education Minister Neji Jalloul. (Photo by Amine Landoulsi/Anadolu Agency/Getty Images) | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

Une grève générale des enseignants en guise d'avertissement aura lieu le 06 décembre prochain dans les collèges et lycées a affirmé le secrétaire-général du syndicat de l'enseignement secondaire à l'UGTT Lassaâd Yacoubi sur les ondes de Mosaïque Fm.

Il a par ailleurs ajouté qu'un "rassemblement" national des enseignants aurait lieu le 19 décembre prochain devant l'Assemblée des représentants du peuple ou à La Kasbah et ce afin de demander de sortir l'école publique de la crise qu'elle traverse et de réformer l'Éducation en Tunisie.

Lassaâd Yacoubi a également justifié cet appel à la grève par une demande de la hausse des salaires des enseignants face à la hausse des taxes prévue dans la loi de Finances 2018 qui touchera selon lui le pouvoir d'achat des enseignants.

Le secrétaire-général du syndicat de l'enseignement secondaire a également ajouté que les enseignants "refusent l'augmentation de l'âge de la retraite et la hausse des cotisations aux caisses sociales".

À la suite d'une récente réunion avec le chef du gouvernement, le secrétaire général de l'UGTT Noureddine Taboubi avait affirmé que les secteurs de l'éducation et de la santé seront les principaux axes de la centrale syndicale pour l'année 2018 et où de nouvelles mesures seront prises. "L'année 2018 sera l'année de l'éducation et de la santé, par excellence" a-t-il promis.

Le 24 novembre dernier, le ministre de l'Éducation Hatem Ben Salem avait lui même appelé à faire changer les choses en déclarant qu'"il est temps d’engager une véritable révolution dans le système éducatif".

"La réforme éducative est un projet sociétal et civilisationnel qui doit être élaboré de manière consensuelle", avait-il ajouté.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.