Une créatrice s'engage contre l'utilisation du cuir dans la mode

Publication: Mis à jour:
LEATHER CLOTHING
BARCELONA, SPAIN - NOVEMBER 28: Alexandra Lapp wearing mini jeans skirt from Levis, batik cashmere pullover from Heartbreaker in turquoise and pink, Jadicted silk blouse in turquoise, little purse bag from Chanel with golden Chanel sign, silver mirrored sunglasses from Le Specs and pink patent So Kate heels from Christian Louboutin on November 28, 2017 in Barcelona, Spain. (Photo by Christian Vierig/Getty Images) | Christian Vierig via Getty Images
Imprimer

MODE - La créatrice de mode n'en fait pas secret, végane depuis plusieurs années, elle espère éveiller les consciences sur une mode plus respectueuse des droits des animaux. "Vous n'y pensez peut-être pas, mais chaque fois que vous portez une ceinture, une veste ou une paire de chaussures en cuir, vous portez la peau d'un animal qui a énormément souffert", explique-t-elle dans une vidéo tournée avec l'association PETA.

Lolita Lempicka alerte sur les conditions dans lesquelles les animaux sont abattus pour leur peau mais aussi celles des tanneurs qui travaillent en contact étroit avec des produits dangereux pour éviter la putréfaction des cuirs. "Ne restez pas indifférents, et faites preuve de justice et de compassion. Engagez-vous à ne jamais acheter ni porter de cuir", demande-t-elle.

La créatrice encourage aussi le grand public à se tourner plus vers des matières non animales. Des substituts au cuir existent. La créatrice anglaise Stella McCartney en fait déjà la preuve dans ses collections: elle et ses stylistes n'utilisent ni cuir, ni fourrure, ni peaux, ni plumes.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.