Un ancien général croate, condamné à 20 ans de prison, avale du poison pendant son procès et meurt

Publication: Mis à jour:
SLOBODAN PRALJAK
Reuters TV / Reuters
Imprimer

DÉCÈS - L'ancien haut responsable des forces croates de Bosnie, Slobodan Praljak, est décédé, mercredi 29 novembre dans un hôpital de La Haye, aux Pays-Bas, après avoir avalé du poison dans la salle d'audience du tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, rapporte l'agence officielle croate Hina.

Praljak, 72 ans, s'est donné la mort après avoir entendu le tribunal confirmer sa condamnation à 20 ans de prison en buvant le contenu d'une fiole, du poison selon son avocat.

Avant d'avaler le poison, il s'est exclamé: "Slobodan Praljak n'est pas un criminel", comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous:

Le décès a été annoncé par plusieurs médias croates, dont la chaîne privée N1 et les principaux quotidiens Jutarnji List et Vecernji List avant d'être confirmé par l'agence Hina, qui cite une source proche du condamné.

Selon Le Monde, cette audience en appel concernait six ex-dirigeants et chefs militaires des Croates de Bosnie, accusés notamment de crimes de guerre durant le conflit croato-musulman (1993-1994) qui a éclaté durant la guerre de Bosnie.

LIRE AUSSI:Au Kosovo, l'opposition lance du gaz lacrymogène dans le Parlement