Elles lancent un "Anti Victoria's Secret Show" pour lutter contre les stéréotypes liés à la beauté (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
AFER
Model Taylor Hill presents a creation during the 2017 Victoria's Secret Fashion Show in Shanghai, China, November 20, 2017. REUTERS/Aly Song | Capture écran/Youtube/BiteSizedFitness
Imprimer

Le dernier show de lingerie Victoria's Secret vient d'avoir lieu à Shanghai mettant, comme chaque année, en lumière ses "anges" ("Victoria's Secret Angels"), des dizaines de tops stars aux mensurations de rêve défilant en sous-vêtements sexy au son des derniers morceaux interprétés par la célébrité musicale du moment.

Cette année encore, le show autoproclamé "sexiest night on television" ("la nuit la plus sexy de la télé") sera retransmis sur les écrans des téléspectateurs du monde entier.

Sauf que cette année, le célèbre défilé, a été suivi par un nouveau défilé pour le moins original, l'"Anti Victoria's Secret show".

L'événement a été lancé par deux sœurs, Alyse et Lexi Scaffidi, qui ont décidé de remplacer les créatures au physique de déesse de la griffe de lingerie par… de réelles femmes!

Et en matière de morphologie, les deux jeunes femmes savent de quoi elles parlent: toutes deux influenceuses fitness, elles cumulent chacune des dizaines de milliers d'abonnées sur leur compte Instagram respectif (plus de 25K pour Lexi et pas moins de 161K pour Alyse).

Elles sont à l'origine de "BiteSizedFitness", un label engagé pour former et inspirer les jeunes femmes à se sentir bien dans leur corps et à mener un quotidien sain et épanouissant car pour les deux américaines être en forme n'est pas qu'une question d'apparence c'est avant tout un moyen de se dépasser et de se sentir bien dans sa peau.

Bien que toniques et musclées, Alyse et Lexi Scaffidi reconnaissent que leur morphologie (Alyse rapporte qu'elle mesure 1,25m, la taille minimum pour un model podium est de 1,70m) ne rentre pourtant dans les critères d'aucun défilé.

C'est à la suite de ce constat devant le défilé Victoria's Secret de l'an dernier que le duo décide de lancer l'"Anti Victoria's Secret show" avec la volonté de prouver que toutes les femmes peuvent être des "anges".

"Quand on regarde le défilé Victoria's Secret, on commence à se comparer en regardant les mannequins et on commence à penser:"je ne ressemblerais jamais à ça quoi que je fasse, ce n'est pas moi". […] vous commencez à ne plus avoir confiance en vous, à vous rabaisser", explique Alyse dans la vidéo qui suit.

"Recréer le Victoria's Secret Fashion Show nous a donné l'opportunité de réaliser le rêve de 21 jeunes femmes, de devenir les anges d'un défilé, et à travers ce projet, nous espérons inspirer d'autres femmes à se sentir bien dans leur corps", rapporte Alyse au HuffPost US.

"Il ne s'agit pas de célébrer l'obésité ou l'anorexie, il s'agit de rompre avec ce regard stéréotypé de la beauté et de célébrer la personne que vous êtes".

La célébration n'a, en effet, rien laissé au hasard, des costumes réalisés en collaboration avec les participantes afin de s'assurer qu'elles se sentent bien dans leur peau, à la musique sur mesure interprétée par l'artiste pop-R&B Zach Matari, dont les morceaux ont été spécialement écrits pour l'occasion.

Un événement qui s'est révélé à la hauteur de cette petite révolution pour une acceptation de la beauté dans toute sa diversité. "Nous voulons aider à modifier l'idée que les jeunes femmes se font de la beauté", explique Alyse. "Nous voulons les aider à accepter la beauté dans leur unicité et leurs différences, ce qui les aidera à poursuivre leurs rêves sans se soucier de ce que peut penser la société ", conclut l'entrepreneuse.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.