A Mascara, un rassemblement pour dénoncer les poursuites contre les enseignants universitaires

Publication: Mis à jour:
MASCARA
SESS
Imprimer

A Mascara, le Syndicat des Enseignants du Supérieur Solidaires (SESS) a tenu lundi 27 novembre un rassemblement en soutien à Halim Aboura, enseignant universitaire membre du bureau national du syndicat et visé par une plainte déposée par Samir Bentata, le recteur de l'université de la ville suite à la tenue d'une assemblée générale des enseignants.

"La plainte contre Mr Aboura a pour objet d'instrumentaliser la justice pour faire peur à la composante enseignante de l'université et espérer briser ainsi toute constitution de contre pouvoir syndical", a affirmé le SESS dans un communiqué.

Cette stratégie, poursuite le même document, a eu l'effet inverse puisqu'elle a poussé des enseignants à protester et leur a confirmé que "seule la reprise de l'activité syndicale peut permettre à l'enseignant universitaire de retrouver sa place".

"Le Bureau national du SESS lance un appel aux enseignants (es) qui se battent au niveau national pour
éviter l'isolement et pour construire sur le terrain les solidarités nécessaires au rétablissement du droit, du libre exercice du droit syndical ainsi qu'à la gestion démocratique de l'université algérienne", a conclu le communiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...