Vers la mise en place de cinq nouveaux consulats tunisiens en France affirme Khemaies Jhinaoui

Publication: Mis à jour:
JHINAOUI
Tunisian Foreign Minister Khemaies Jhinaoui is seen as he meets with U.S. Secretary of State Rex Tillerson at the State Department in Washington, U.S. March 13, 2017. REUTERS/Aaron P. Bernstein | Aaron Bernstein / Reuters
Imprimer

Le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui a appelé dimanche, lors d'une réunion avec l’ambassadeur de Tunisie en France et les chefs des missions consulaires établies en France, à l'accélération de la mise en place de nouveaux consulats tunisiens sur le territoire français.

Dans un communiqué publié sur la page Facebook du ministère des Affaires Étrangères, ces consulats seront situés à Nîmes, Toulon, Bordeaux, Nantes et Lille. Ils viendront ainsi s'ajouter aux consulats tunisiens déjà présents en France: Paris, Strasbourg, Lyon, Nice, Grenoble, Toulouse et Marseille.

La création de ces nouveaux consulats s'inscrit dans la volonté du ministère de se rapprocher encore plus de la communauté tunisienne vivant en France note le communiqué.

Le chef de la diplomatie a également appelé les chefs des missions consulaires à mettre en place le service de prise de rendez-vous à distance afin de fournir les services consulaires plus efficacement mais également à aménager des lieux de rencontre entre la communauté tunisienne vivant en France et les députés, afin que la voix des Tunisiens de France puisse arriver à l'Assemblée des représentants du peuple ajoute la même source.

Par ailleurs, et dans le cadre de la décentralisation, Khemaies Jhinaoui a appelé les chefs des mission consulaires à développer les relations commerciales et les échanges bilatéraux entre la France et la Tunisie notamment en développant les relations économiques entre les régions françaises et les régions de l'intérieures en Tunisie.

Selon les chiffres publiés par l'Office des Tunisiens à l'Étranger, 1.325.690 Tunisiens étaient installé en France en 2014.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.