Le roi Mohammed VI au 5e Sommet Union africaine-Union européenne

Publication: Mis à jour:
ROI MOHAMMED VI
MAP
Imprimer

SOMMET - C'est officiel. Le roi Mohammed VI effectue, à partir de ce dimanche, une visite de travail et d’amitié en République de Côte d’Ivoire, a annoncé le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie dans un communiqué, relayé par la MAP. Arrivé à Abidjan, aujourd'hui dans l'après-midi, le souverain participera, selon la même source, aux travaux du 5e sommet Union africaine-Union européenne, les mercredi et jeudi 29 et 30 novembre 2017.

Un tweet de la présidence ivoirienne avait d'ores et déjà annoncé cette visite et confirmé sa date. Cette source avait précisé que le déplacement du roi Mohammed VI "visite d'amitié et de travail", précise la même source.
La visite du souverain devrait coïncider avec l'inauguration annoncée par le conseil des ministres ivoirien de ce 22 novembre, de deux points de débarquement offerts par le roi lors d'une précédente visite en Côte d'Ivoire, datant de mars 2013.

"Une forte délégation marocaine, composée de ministres et d'hommes d'affaires, accompagnera le roi Mohammed VI", d'après le360 qui cite, entre autres, la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun. Elle devra, avec son homologue ivoirien, présider "un forum économique destiné à assurer le suivi des projets de développement en cours de réalisation et à dresser une feuille de route pour les actions à venir", précise la même source.
Le roi avait reçu, le 3 novembre, Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine (UA), en visite de deux jours au Maroc. Ce dernier avait relevé, à l'occasion, "l’apport important du Maroc, depuis son retour, en janvier dernier, au sein de sa famille institutionnelle panafricaine, à l’agenda de paix, de stabilité et de développement du continent".

Il a tenu à saluer "l’action du roi en faveur d’une coopération Sud-Sud interafricaine et l’engagement du souverain en tant que leader sur la question de la migration au sein de l’Union africaine". Le roi a en effet été chargé, en mars dernier, du programme de la migration au sein de la nouvelle commission de l'Union africaine.

LIRE AUSSI: