L'Institut de musique d'Alger sera baptisé au nom du compositeur égyptien Mohamed Fawzi

Publication: Mis à jour:
COLLAGE
Reuters - DR
Imprimer

L'Institut National Supérieur de Musique d'Alger sera baptisé au nom du musicien égyptien Mohamed Fawzi, compositeur de l'hymne national algérien "Kassaman", sur ordre du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a annoncé ce samedi 25 novembre 2017 le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi.

Le responsable du secteur de la Culture intervenait dans un colloque sur le patrimoine matériel et immatériel. Il a révélé dans une déclaration que le président Bouteflika a ordonné de baptiser l'Institut national supérieur de Musique d'Alger au nom de l'Egyptien, Mohamed Fawzi, compositeur de l'hymne national algérien.

M. Mihoubi a rajouté que le compositeur sera également honoré à titre posthume par une médaille de l'Ordre national du mérite, à l'occasion de la commémoration du 60e anniversaire sur la composition de Kassaman, pour exprimer "la reconnaissance de l'Algérie pour son soutien et son assistance".

Azzedine Mihoubi a ainsi expliqué que la nomination sera officialisé prochainement, "sans doute avant la fin de l'année en cours", rajoutant que la famille du musicien a donné son accord pour que "l'Etat algérien soit détenteur des droits sur cette composition de manière définitive".

Cette annonce intervenait au lendemain de l'attentat perpétré contre la mosquée "al Rawda" dans le Sinaï, ayant fait 305 morts et 128 blessés selon un dernier bilan officiel.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.