Black Friday à Alger: Déception pour les clients venus nombreux

Publication: Mis à jour:
G
Facebook/Femmealgerienneactuelle
Imprimer

Alors que le "Black Friday" avait été annoncé comme l’événement de la semaine pour les adeptes du shopping, il n'a été que déception pour les centaines de personnes qui se sont déplacées au Centre Commercial de Bab Ezzouar, dans la banlieue ouest d'Alger.

Le Black Friday qui est répandu principalement aux États Unis et au Canada est une journée où les commerçants apportent des réductions considérables à leurs produits. Cette année, c'était au tour d'Alger de se mettre à jour et tenter l'expérience. Sur les réseaux sociaux, plusieurs magasins ont promis des réductions de 50 pour cent sur l'ensemble des articles de magasin comme Bershka, Zara et Mango.

Une annonce qui avait fait le buzz sur les réseaux sociaux, attirant des réactions des adeptes de shopping de la capitale.

Suite aux réductions alléchantes annoncés et au buzz créé, plusieurs centaines de personnes se sont déplacées. Cependant, une fois sur place: déception totale pour ceux qui se sont déplacés aux premières heures de la journée, espérant faire de bonnes affaires. Alors qu'il avait été annoncé que l'ensemble des articles seraient soldés, ce n'était pas du tout le cas. Seulement quelques rayons avaient été soldés, datant de la collection estivale, soulignent des clients déçus.

Inès, une jeune étudiante qui était sur place à l'ouverture du centre commercial pour l’événement témoigne :

"Il y a très peu d'articles soldés et vraiment rien d'intéressant. On s'attendait à de vraies réductions, pas à des articles d'anciennes collections avec un rabais de vingt pour cent."

Rayane a aussi été surprise de découvrir les réductions, s'attendant à ce que les articles soient tous soldés à cinquante pour cent, comme annoncé. Déçue, elle a fait part de sa déception sur la page du Centre commercial :

Mais les " fausses réductions" n'ont pas été le seul aspect négatid de ce Black Friday, puisqu'il a aussi été marqué par des "dégâts" laissés dans les magasins. En effet, les clients à la recherche de bonnes affaires ont laissé les magasins dans un état désastreux. En fin de journée, les étalages étaient vides et le sol jonché de vêtements neufs.

De plus la forte affluence a causé des files d'attente considérables au niveau des caisses. Réductions ou non, les clients se sont précipités sur l'ensemble des étalages. Dans cette vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on peut voir une foule à l'intérieur du magasin Zara :

Il faut aussi préciser que les voies avoisinant le centre commercial de Babezzouar ont été très rapidement encombrées, créant des embouteillages et une longue attente pour réussir à se garer.

Réductions non appliquées, embouteillages aux alentours du centre commercial et dégradations dans les magasins, cette tentative de Black Friday semble avoir été un véritable échec et une déception pour les clients algérois.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.