Elections locales: le FLN et le RND se taillent la part du lion

Publication: Mis à jour:
OULD ABBES
CORRECTION - Djamel Ould Abbes, Algerian Secretary General of the National Liberation Front (FLN), speaks at a party conference in the capital Algiers on April 28, 2017, while campaigning for the upcoming legislative polls scheduled for May 4. / AFP PHOTO / RYAD KRAMDI / The erroneous mention[s] appearing in the metadata of this photo by RYAD KRAMDI has been modified in AFP systems in the following manner: [April 28] instead of [April 27]. Please immediately remove the erroneous mention[s] from | RYAD KRAMDI via Getty Images
Imprimer

Les partis du Front de libération nationale (FLN) et du Rassemblement national démocratique (RND) se sont taillés la part des lions des assemblées populaires wilayales (APW) et communales (APC), aux élections locales du 23 novembre 2017 selon les chiffres annoncés ce vendredi par le ministre de l'Intérieur, Noureddine Bedoui.

Le FLN va siéger dans 603 communes sur un total de 1541 dans 48 wilayas, soit un pourcentage de 30,56%. Le parti du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, présidera de son côté 451 communes à travers le territoire national (26,21%).

Les deux partis sont suivis par le front El Moustakbal (71 communes), le MSP (49), TAJ (31) et FNL (27).

Quant aux assemblées populaires wilayales, le FLN a ains obtenu 711 sièges (35.48%) sur 2004, se plaçant devant le RND avec ses 527 sièges (26.30%) et le MSP avec ses 152 sièges (7.85%).

Plus d'infos à suivre ...

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.