Égypte: Une attaque dans une mosquée du Sinaï fait au moins 155 morts

Publication: Mis à jour:
EGYPT SINAI MOSQUE
A view of the Citadel of Salah El Din and mosques during heavy rain and a cold spell in Cairo, November 24, 2014. Local media reported the drop in temperatures will be accompanied by heavy rain in the Nile Delta, Halayab and Shalateen in Upper Egypt, north and central Sinai, and the north coast. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh (EGYPT - Tags: ENVIRONMENT) | Amr Dalsh / Reuters
Imprimer

TERRORISME - Le Sinaï égyptien a encore été attaqué. Cette fois-ci, l’attentat a visé la mosquée d'Al-Roda dans un village proche d’El Aarich au nord de la péninsule où se trouvaient des soldats de l’armée égyptienne. Une bombe jetée par des terroristes en plein milieu de la prière du vendredi a tué au moins 200 musulmans et blessé 130 d’entre eux, rapporte la MAP. Des fusillades ont ensuite été déclenchées juste après l’explosion dans cette capitale de la province du Nord-Sinaï.

Les blessés ont été transportés à l’hôpital central de Baer Al-Abd et à l’hôpital public d’Al-Arich. Selon l’agence, l’état d’alerte a ainsi été décrété dans tous les hôpitaux du pays après l’annonce du sous-secrétaire d'État du ministère de la Santé dans le Nord-Sinaï, Arabi Mohamed,

L’Égypte entrera dans une période de deuil national de trois jours, d’après Mena. L'ambassadeur de l'Union Européenne au Caire, Evan Sorcos, a pour sa part condamné cet acte terroriste sur son compte Twitter.

Le président américain Donald Trump s'est également exprimé sur Twitter suite à cette attaque:

L’armée égyptienne avait tué mardi quatre terroristes et saisi un camion chargé de “25.000 pièces de munitions et de matériaux servant à fabriquer des explosifs” lors d’une attaque dans la même région comme l’avait annoncé le porte-parole de l'armée, Tamer el-Rifaï.

"Des forces de la Seconde armée de campagne ont visé des repaires de terroristes dans la province, tuant quatre dangereux terroristes dans le Sinaï", avait-t-il déclaré dans un communiqué.

Une attaque revendiquée par l’État Islamique contre un barrage de l’armée égyptienne au Sinaï avait fait 26 morts et blessés en juillet dernier. Depuis la destitution de Mohamed Morsi en 2013, les attaques contre les soldats et forces de l'ordre du pays se multiplient, faisant jusqu'à ce jour une centaine de victimes.

LIRE AUSSI: