Arrêté à 14 ans pendant les événements du Rif, il a été relâché

Publication: Mis à jour:
AL HOCEIMA
Arrêté à 14 ans pendant les événements du Rif, il a été relâché | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

JUSTICE - Il était le plus jeune détenu du Hirak. Mardi 21 novembre, Abderrahmane El Azri, 14 ans, a été remis en liberté par la Cour d'Appel d'Al Hoceima après trois mois passés au centre d'incarcération correctionnelle de Nador.

Il avait été arrêté le 9 août dernier pour vol qualifié, participation à une manifestation non autorisée, barricades pour entraver la circulation sur les voies publiques et jets de pierres contre les forces de l'ordre, en marge des funérailles de l'activiste Imad Attabi, mort la veille pendant une manifestation.

L'information a été relayée par l'agence de presse espagnole EFE qui cite des sources judiciaires, et confirmée à nos confrères de H24 par Rachid Belaali, membre du comité de défense des détenus du Hirak.

Selon les mêmes sources, Abderrahmane El Azri a été acquitté avec trois autres mineurs arrêtés pour les mêmes accusations.

Environ 340 Rifains sont toujours détenus entre Al Hoceima et Casablanca depuis les événements du Rif, rappelle EFE. Certains ont été condamnés et d'autres sont en train d'être jugés ou attendent de l'être. Une centaine d'autres sont poursuivis en état de liberté provisoire.

LIRE AUSSI: