La plateforme digitale Jawjab lance une campagne vidéo 100% empowerment féminin

Publication: Mis à jour:
Imprimer

SOCIETE- Briser les tabous, dédramatiser la féminité, repousser les barrières qui freinent les femmes dans leur créativité… Tels sont les enjeux de JawjabT, campagne 100% girl power lancée sur Jawjab, la plateforme marocaine de création de contenus digitaux. La campagne de sensibilisation à l'égalité des sexes veut ainsi ouvrir toutes les formes de débats et dialogues possibles avec Internet pour support.

Il faut dire que depuis l'avènement du numérique, Internet présente une nouveau modèle de leadership féminin qui permet aux femmes de pouvoir de s'exprimer sur le net, un espace jusque-là dominé par les hommes, notamment au Maroc où les femmes y ont peu de représentativité. Le projet Jawjabt est d'ailleurs né de ce constat invoquant la nécessité de libérer la paroles des jeunes femmes, sur cet espace qu'elles doivent s'approprier.

"JawjabT, c'est une envie de soutenir et d'accompagner les créatrices de contenu pour qu'elles soient plus visibles. Les filles ne sont pas bonnes qu'à faire du make-up, du lifestyle et de la mode sur le web. On a envie de les pousser à aller plus loin, de leur donner confiance en elles pour parler d'autre chose, pour qu'elles interviennent sur des sujets de société. Nous voulons surtout leur donner la possibilité de se réapproprier la parole sur des sujets qui les concernent", déclare au HuffPost Maroc Fatim-Zahra Bencherki, directrice générale de la plateforme Jawjab et initiatrice du projet.

L'émancipation par la créativité

Après le lancement de Jawjab, l'idée de donner la parole aux femmes a mûri dans l'esprit de Fatim-Zahra. Mais il a fallu attendre l'arrivée de Sonia Terrab et Rita El Quessar, marraines du projet, pour collaborer avec toute l'équipe autour de cette campagne qui les unit et leur tient à coeur. Réalisatrices, productrices, scénaristes, les trois jeunes femmes sont habituées a être derrière la caméra. Elles allient leur passion pour la technologie et la création de contenu aux problématiques qui les interpellent, pour mettre sur pied leur vision commune car "il est temps d'offrir aux femmes un espace pour exister".

JawjabT veut être un canal de transmission de la parole, un espace de dialogue à travers lequel les jeunes femmes de talents vont pouvoir s'adresser aux gens grâce au web et livrer "une nouvelle image de la femme marocaine".

"Les hommes ont plus de facilité à communiquer en vidéo et sur les réseaux, alors que les femmes sont souvent plus réticentes", confie pour sa part Nawal Sfendla, responsable digital de Jawjab. "La représentation de la femmes est problématique et passe souvent par le prisme d'un regard masculin", ajoute-t-elle. L'exposition est en effet difficile pour certaines femmes sur internet: pression sociale, de l'entourage, crainte de harcèlement... les facteurs qui les freinent dans leurs démarches créatives ne manquent pas.

Un programme incubateur de nouveaux talents

"On va proposer à certaines de mettre à disposition notre professionnalisme, notamment en matière de production et d'accompagnement pour aider à concrétiser leurs projets et mettre en avant le fait que la femme a un rôle très important dans la société. Nous allons mettre en avant des statistiques qui sont assez récurrentes et les confronter avec une réalité que tout le monde devra garder en tête", poursuit Fatim-Zahra.

Le mot d'ordre de JawjabT? Promouvoir de jeunes talents. Les créatrices de contenus, apprentis blogueuses, vlogueuses, artistes... sont invitées à se joindre à la campagne, investir les studios et parler de leurs projets et idées. "Nous les aiderons à poursuivre ce qu'elles veulent accomplir", assure la productrice. Les contributrices créatives pourront bénéficier de coaching, d'encadrement et d'assistance de la part de professionnelles du secteur artistique et de l'audiovisuel.

En parallèle des vidéos personnelles de ces jeunes talents, une mini-série est actuellement en cours de production. Deux épisodes sont pour l'instant réalisés dans lesquels des femmes donnent leur avis sur des sujets d'actualités et phénomènes récurrents.

"Comme dans tout ce que nous entreprenons à Jawjab, j’espère que nous allons contribuer à libérer la parole des jeunes. Plus précisément avec le projet JawjabT qui contribuera à casser cette image aseptisée de la femme, lutter contre les clichés et participer à une représentation plus réaliste et beaucoup moins conformiste de la femme marocaine", conclut Fatim-Zahra Bencherki.

LIRE AUSSI: