Le couturier Franco-tunisien Azzedine Alaïa inhumé aujourd'hui à Sidi Bou Saïd

Publication: Mis à jour:
AZZEDINE ALAIA
Franco-Tunisien fashion designer Azzedine Alaia poses during an exposition of Britain's artist Richard Wentworth photographic work on fashion design on September 7, 2017 at the Maison Alaia in Paris. The Maison Alaia gallery presented the work of Britain's artist Richard Wentworth from September 8 to November 26, 2017. / AFP PHOTO / FRANCOIS GUILLOT / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY MENTION OF THE ARTIST UPON PUBLICATION - TO ILLUSTRATE THE EVENT AS SPECIFIED IN THE CAPTION (Photo | FRANCOIS GUILLOT/AFP/Getty Images
Imprimer

L'enterrement du couturier franco-tunisien Azzedine Alaïa, décédé à l'âge de 77 ans, est prévu lundi à Sidi Bou Saïd, haut lieu historique et touristique dans la banlieue nord de Tunis, a appris l'AFP auprès d'une amie et de l'ambassade de France en Tunisie.

Il sera inhumé dans ce village blanc et bleu surplombant Carthage et la baie de Tunis, où il avait une maison et où reposent déjà sa mère et sa soeur, a indiqué une amie proche, ne souhaitant pas être nommée.

"Immortel qu'il est, par son œuvre, il reposera modestement près de nous, regardant de la terre qui l'a vu naître la Méditerranée et le pays où il a choisi de vivre", a écrit sur Facebook l'ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d'Arvor.

Il aura marqué de sa "griffe" le monde de la mode -mais pas seulement- qui lui a rendu de nombreux hommages sur les réseaux sociaux.

Le directeur de l'Institut du Monde Arabe à Paris, Jack Lang a rendu hommage à celui " savait mieux que quiconque sublimer les femmes". Jack Lang le qualifie "de magicien des ciseaux et de la couture. Il sculptait le corps des femmes tel un artiste virtuose et génial".

Le créateur new yorkais Marc Jacobs a ainsi salué "un vrai artiste, un génie et un maître" au "caractère enjoué et généreux", tandis que la chanteuse Lady Gaga rendait un émouvant hommage sur Instagram à l'"un des plus grands stylistes de mode que le monde ait connu", "généreux, aimant, le coeur si plein et si pur". Le créateur de mode Alber Elbaz a lui déploré la perte d'un "vrai génie, un des grands de notre temps".

Originaire de Tunis, Azzedine Alaïa est un des designers les plus respectés dans le monde la mode. Connu pour son approche honnête, Alaïa a pris l'habitude de présenter ses créations au moment de son choix, et non en se soumettant à l'agenda de l'industrie de la mode.

Après avoir étudié la sculpture à l'Ecole des Beaux-Arts de Tunis, Azzedine Alaïa s'est rendu à Paris, où il a travaillé pour les plus grands couturier, comme Christian Dior, Guy Laroche et Thierry Mugler. Dans les années 80, Alaïa décide de créer sa propre marque et popularise la robe qui moule la silhouette. Après plusieurs années où il se fait discret, Alaïa rachète la ligne de prêt-à-porter de Prada. Ses créations sont aujourd’hui portées par les plus grandes stars internationales.

Les mannequins se bousculent au portillon. Il collabore avec Naomi Campbell, Linda Evangelista, Stephanie Seymour mais aussi ses muses, l'actrice Grace Jones et la mannequin Farida Khelfa. D'ailleurs, rares sont les tapis rouges où l'on ne trouve aucune de ses créations.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.