Zimbabwe: Mugabe destitué par le parti au pouvoir

Publication: Mis à jour:
ROBERT MUGABE
Zimbabwe: Mugabe destitué par le parti au pouvoir | Siphiwe Sibeko / Reuters
Imprimer

DESTITUTION - Le parti du Zanu-PF, au pouvoir au Zimbabwe, a décidé dimanche de destituer le président Robert Mugabe et de nommer l’ancien vice-président Emmerson Mnangagwa au poste de président par intérim.

Cette destitution, qui intervient au terme d’une réunion du comité central du Zanu-PF, a été qualifiée de "moment historique" pour le Zimbabwe, où l’armée a pris le pouvoir en début de semaine dans une opération lancée, selon ses officiers supérieurs, contre "les criminels" proches de Mugabe.

Le Zanu-PF a donné au président déchu jusqu'à lundi pour présenter sa démission ou faire face à une procédure de destitution au parlement.

Outre la destitution de Mugabe, le Zanu-PF a également décidé d’expulser son épouse Grace Mugabe du secrétaire du parti ainsi que de la présidence de la puissante ligue des femmes du parti.

Selon Patrick Chinamasa, secrétaire du parti chargé des affaires juridiques, sur 300 membres du comité central du parti, 201 ont pris part aux délibérations sur la destitution de Mugabe.

Placé en résidence surveillée depuis le coup de force de mercredi dernier, Mugabe a catégoriquement refusé de quitter la présidence, qu’il occupe depuis 37 ans.

Cependant, la presse a rapporté dimanche que l’ancien homme fort d’Harare a engagé des négociations avec l’armée en vue d’une sortie en douceur qui lui permettra notamment d’éviter des poursuites judiciaires.

LIRE AUSSI: Zimbabwe: le président Mugabe s'accroche au pouvoir