Malcolm Young, "force motrice" derrière AC/DC, avait quitté le groupe à cause de sa démence

Publication: Mis à jour:
MALCOLM YOUNG
Malcolm Young, "force motrice" derrière AC/DC, avait quitté le groupe à cause de sa démence | Wikimedia Commons
Imprimer

MUSIQUE - Il était le "DC" dans le nom du groupe, résumait le Guardian en 2015, en référence au sigle AC/DC ("Alternating Current/Direct Current" en anglais, ou "courant alternatif/courant continu" en français). Malcolm Young, mort ce samedi 18 novembre à l'âge de 64 ans, avait été contraint de mettre un terme à sa carrière musicale dès 2014, pour des raisons de santé.

Frère d'Angus, avec lequel il formait le duo de guitaristes d'AC/DC, et de leur "mentor" George, décédé fin octobre, Malcolm Young était la "force motrice" du groupe, ont souligné ses anciens partenaires en lui rendant hommage: il était en charge des parties rythmiques qui ont forgé le style et contribué au succès de la formation hard rock australienne. Les dernières années de sa vie, il était atteint de démence.

Comme l'explique l'OMS, la démence est un "syndrome dans lequel on observe une dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l'aptitude à réaliser les activités quotidiennes. Bien que la démence touche principalement les personnes âgées, elle n'est pas une composante normale du vieillissement".

"Lui faire comprendre qu'il manque à beaucoup de gens"

47 millions de personnes sont touchées par la démence dans le monde et 10 millions de nouveaux cas apparaissent chaque année, ajoute l'OMS. Pour Malcolm Young, cela s'est déclenché en 2014, "très soudainement", expliquait son ancien manager. Les médias australiens rapportaient alors qu'un AVC était à l'origine de sa démence, avant que l'on apprenne qu'en plus de problèmes cardiaques, il avait également dû être opéré d'une maladie des poumons.

"C'est comme s'il avait été frappé par tout ça en même temps, résumait son frère Angus. Sur le plan physique, il a été soigné pour tout ça donc ça va mieux mais l'aspect mental s'est détérioré. Il a lui-même reconnu: 'je ne serai plus capable de faire ça (de la musique, ndlr)'".

"Evidemment, Malcolm nous manque", mais "c'est un combattant", soulignait aussi le chanteur Brian Johnson après son départ forcé du groupe. Malgré les rumeurs de séparation, AC/DC avait alors décidé de continuer et de remplacer Malcolm Young - avec son accord - par son neveu Stevie. Ce dernier a notamment officié à sa place sur le 16e et dernier album en date du groupe, "Rock or Bust", sorti fin 2014.

"C'est difficile de communiquer [avec Malcolm, ndlr], expliquait plus récemment Angus Young au magazine Rolling Stone. Je lui fais passer des messages. Mais je ne peux pas être sûr à 100% qu'il les reçoive. J'essaie de lui faire comprendre qu'il manque à beaucoup de gens".

LIRE AUSSI: Malcolm Young est mort, AC/DC annonce le décès de son fondateur et guitariste à 64 ans