Oran dévoile ses trésors dans un nouveau guide touristique

Publication: Mis à jour:
ORAN
Nick Laing via Getty Images
Imprimer

La ville d`Oran s'est dotée d'un nouveau guide pratique proposant les fiches techniques des principaux monuments et sites
historiques, des parcours touristiques ou encore une aperçu sur l`histoire de la ville depuis le Xe siècle.

Intitulé "Oran, El Bahia", cet ouvrage de 102 pages publié chez "El Bayazin", est sorti à l'occasion du 22e Salon international du livre d`Alger (Sila). Il offre au lecteur un voyage à travers l`histoire de la cité millénaire, depuis l'installation de marins Andalous chargés par les souverains omeyyades d'Espagne d'édifier une nouvelle ville en 902 à nos jours, en passant par les périodes almoravide, almohade et zianide.

Dans cette partie dédiée à l`histoire, le guide revient sur la prise de la ville par le Portugal puis l'Espagne et les multiples batailles entre cette puissance maritime européenne et les Ottomans durant plus de deux siècles (1517 et 1792), pour finir avec un tableau de la ville au début du XVIIIe jusqu'à sa chute en 1831 aux mains de l'armée coloniale française.

Un accent particulier est mis sur La richesse architecturale d`Oran grâce à une galerie de photographies invitant à la balade à travers les anciennes fortifications de la ville: "Porte de Canastel", "Porte d'Espagne", "Bab El Hamra", ou encore la "Porte de Rosalcazar", une forteresse de plus de sept siècles.

le guide oran

L'histoire, illustrée par des fiches techniques, d`une vingtaine d`édifices culturels et mosquées typiques de la ville ottomane figurent également dans ce guide, à l'exemple du Palais du Bey (construit en 1792 après la reconquête finale), la citadelle et de la mosquée de Sidi El Houari (1793), saint patron de "La Radieuse". L'ouvrage propose aussi une vue d'ensemble de certains monuments comme le fort de Santa Cruz édifié au XVIe par les Espagnols, la chapelle Notre Dame
du Salut érigée en 1849 ou encore l'ancienne cathédrale de la ville, inaugurée en 1913 et transformée en bibliothèque.

Des quartiers emblématiques d'Oran et ses principaux sites de villégiature comme le jardin méditerranéen, M'dina Jdida, les arènes, sont répertoriés dans ce guide qui accorde un intérêt particulier à la beauté de la côte oranaise.

A travers les haltes culturelles, également mentionnées, le lecteur pourra découvrir des musées de la ville, son théâtre ainsi qu'un aperçu sur les principaux symboles culturels de la cité comme Ahmed Ouahbi, Blaoui El Houari, Abdelkader Alloula, Hasni Chekroun, Khaled Hadj Brahim, Chebba Zahouania et autres Cheikha Rimiti et Belkacem Bouteldja, grands noms du
raï de l'Oranie.

Néanmoins, ce nouvel ouvrage ne fournit au visiteur de la capitale de l'ouest aucune information pratique, se limitant à l`inventaire des monuments sans indiquer un itinéraire pour s`y rendre ni mentionner, en dehors des placards publicitaires de grands établissements hôteliers, les adresses des lieux d'hébergement ou de restauration.

Spécialisé dans le guide touristique et le patrimoine matériel, "El Bayazin" a déjà édité les guides d`Alger, Constantine, Mila et Blida.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...