Béchir Khraief, 100 ans: Une oeuvre et un écrivain immortel à redécouvir

Publication: Mis à jour:
BCHIR KHRAIEF
Ministère des Affaires culturelles/ Facebook
Imprimer

Né à Nefta en 1917 et décédé en 1983, le romancier tunisien Béchir Khraief aurait eu 100 ans cette année. Alors que le ministère des Affaires culturelles célèbre fin novembre le centenaire de l'une des plus importantes figures de la littérature tunisienne au XX siècle, ceci est occasion pour revenir sur le parcours de cet écrivain et son oeuvre éminente.

Béchir Khraief a choisi de vivre dans la médina à Tunis qui était le carrefour des intellectuels et des artistes de son époque. Une vie tumultueuse rythmée par les rencontres littéraires qui lui a inspiré son roman "Hobbek derbani" en 1959.

Sa vie tunisoise ne l'a pas éloigné de son premier berceau: Nefta. En 1969, Béchir Khraïef publiait son célèbre roman "Degla fi arajinha" où il y soulevait la question des terres agricoles comme origine d'une tragédie sociale, dans la mesure où un grand nombre de couches sociales étaient exposées à l'exploitation de la féodalité.

Ses romans embrassaient ainsi les problématiques de son époque, celles de la Tunisie profonde. Il publie en 1960 son fameux roman "Barg Ellil". Le roman peint les luttes d’influence que se livraient Turcs et Espagnols en Méditerranée au XVIe siècle. Khraïef met à nu l'hypocrisie ambiante qui se cache derrières les lois liberticides et la morale à travers le personnage de Barg Ellil, un esclave noir qui mena la guerre contre une société esclavagiste.

Subversif à travers le choix des thématiques traitées mais aussi à travers son style littéraire, il était l'un des premiers écrivains à écrire en dialecte tunisien, un choix audacieux qui avait suscité un scandale à l'époque. Khraief maniait avec habilité l'art des formules anecdotiques, tout en sublimant la pesanteur du réel.

Ses oeuvres ont gagné en popularité avec aussi des adaptions à la radio et au cinéma à l'instar du film “Barg Ellil”.

100 ans après sa mort, pour certains, c'est une occasion de découvrir ou redécouvrir un monument littéraire tunisien dont l'oeuvre est immortel.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
10 idées de rangement pour les livres de vos enfants
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction