"Winrac": L'application algérienne qui vous mène à l'adresse exacte en un seul clic

Publication: Mis à jour:
A
winrac
Imprimer

Désormais vous ne pouvez plus dire, pour justifier votre retard à un rendez-vous : "j’ai tourné en rond avant de trouver l’endroit". L’application "Winrac" s’occupe de vous orienter jusqu’à votre destination. Mode d’emploi.

N’avez-vous jamais eu du mal à indiquer à un ami le lieu exact d’un rendez-vous ou à un client où se trouve le siège d’une entreprise ? Désormais, il n’est plus question d’orienter la personne par un appel téléphonique interminable parce que la solution est là. Il s’agit de l’application Winrac ("Où êtes vous", en dialecte algérien) conçue par des jeunes algériens de la startup Labfender dont la caractéristique est de générer des itinéraires en un seul clic, sans aucun besoin pour l’utilisateur de connaitre les noms des rues. Une fois téléchargée sur Google Play (pour les smartphones et tablettes Android), l’application de Winrac (la version iOS des terminaux d’Apple devrait être disponible le 15 novembre 2017 sur l’App Store), fonctionne impérativement lorsque la localisation est activée. L’utilisateur doit par la suite choisir un "mode d’envoi".

Winrac en offre plusieurs possibilités. Envoi par : SMS, e-mail, Viber, Skype, WhatsApp, Snapchat, etc. L’étape suivante consiste à sélectionner, dans son répertoire de contacts, la personne à qui il désire envoyer son itinéraire. Enfin, l’application génère un lien qui sera reçu par le destinataire désigné.

Pour le destinataire, les choses sont davantage plus simples. Il n’aura plus qu’à cliquer sur le lien reçu pour générer, sur son smartphone, automatiquement l’itinéraire de la position exacte où il se trouve jusqu’à celle de l’expéditeur.

Qu’apporte Winrac, par rapport aux autres applications ? Par exemple, WhatsApp et Viber, qui sont des applications de référence, permettent aux utilisateurs de seulement envoyer la position GPS au destinataire. Winrac va plus loin. Elle génère un itinéraire entre les deux positions GPS en un seul clic, et ne se contente pas d’un simple point de localisation sur une carte. Autre détail important, la personne qui reçoit le lien n’a pas besoin d’avoir l’application Winrac sur son smartphone, mais elle doit disposer d’une connexion à Internet (en Wi-Fi ou en mode 3G/4G) pour que le lien reçu puisse être ouvert sur Google Maps. Mais si le destinataire installe Winrac, l’application va générer un itinéraire précis de l’endroit où il se trouve jusqu’à l’endroit où se trouve l’expéditeur grâce à leurs coordonnés GPS respectives. Pour recevoir l’itinéraire, le destinataire doit également autoriser l'accès à ses coordonnés GPS (paramètres du smartphone) afin de pouvoir générer à partir de Winrac l'itinéraire entre sa position et celle de l’expéditeur. L’utilisateur de cette application peut aussi ajouter et nommer des positions favorites dans la section "Mes coordonnées GPS" et de les envoyer ensuite à ses contacts lorsqu’il souhaite partager un itinéraire.

Pour le choix du nom de cette appellation, qui est une mot bien incrusté dans le langage des Algériens, le directeur général de Labfender et créateur de Winrac, Youcef Khelil, que nous avons rencontré récemment (voir entretien), explique : "Quand je suis arrivé en Algérie, l’un des premiers mots que j’ai entendu et que mes amis me répétaient tout le temps était : Winrac (Où es-tu ?). Même quand on parle au téléphone, c’est l’un des mots qu’on utilise le plus dans le langage commun des Algériens ".

L’application Winrac pèse 4,08 Mo. Elle fonctionne sous Android 4.0.3 ou versions ultérieures. Téléchargées à plus de 10.000 exemplaires, la dernière version (2.7.4) a été mise à jour le 23 octobre dernier. Si la startup Labfender qui édite Winrac est algérienne, l’équipe qui a développé l’application est composée essentiellement d’algériens mais aussi de collaborateurs français et Indiens. De plus amples détails dans l’entretien que nous a accordé Khelil Youcef, DG de Labfender.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.