L'art plastique et le cinéma tunisien à l'honneur au festival du cinéma méditerranéen Medfilm à Rome

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La Tunisie est cette année l'invitée d'honneur de la 23e édition du festival du cinéma méditerranéen "Medfilm" qui se déroule du 10 au 18 novembre dans la capitale italienne Rome.

Le film "La belle et la meute" de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania a fait l'ouverture du festival en présence de son actrice principale Mariem Al Ferjani.

Le film est également en compétition officielle dans la catégorie long-métrage."Bonbon" de Abdelhamid Bouchnak est quant à lui en course dans la catégorie des courts-métrages.

En plus de la compétition officielle, d'autres films tunisiens seront projetés en parallèle, en l'occurrence, "Corps étranger" de Raja Amari, "Tunis by night" d'Elyes Baccar, “Le reste est l’oeuvre de l’homme” de Doria Achour, "Aya" de Moufida Fedhila, "Exil" de Marwen Tlili, “On est bien comme ça” de Mehdi Barsaoui, "Oumoun" de Fairuz El Moïz Ghammam et "The Guest" de Hakim Mastour.

Outre les projections des films tunisiens, l'ambassade tunisienne à Rome a organisé une exposition sur l’art plastique contemporain tunisien en marge du festival. L'exposition est intitulée "Fragments de peintures tunisiennes contemporaines".

L'exposition réunit des tableaux de peintes tunisiens comme Habib Bouabena, Lilia Shili, Imène Souissi, Fethi Ben Zakour, Lamine Sassi et autres, "qui rendent comptent de trois décennies d’art plastique contemporain en Tunisie", a affirmé Moez Sinaoui, ambassadeur de la Tunisie en Italie. Et d'ajouter: "J'ai voulu à travers cette exposition ne pas rester dans l'image monotone de la Tunisie et lui donner un autre visage auprès du public italien", a-t-il expliqué.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.