Le Tunisien Wajdi Ben Rejeb lauréat du Prix Orange de l'Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient 2017 se livre au HuffPost Tunisie

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Une bonne nouvelle. Un projet tunisien a brillé récemment sur la scène internationale. Il s'agit d'eFret.tn, un site web fonctionnant selon le principe de la bourse de fret. Ce dernier s'est démarqué lors de la remise des Prix Orange de l’Entrepreneur social en Afrique et Moyen Orient (POESAM). L’annonce a été faite le mercredi 8 novembre à Cap Town, en Afrique du Sud. 

wajdi ben rejeb

"Je suis extrêmement honoré de recevoir ce prix" a affirmé Wajdi Ben Rejeb, le porteur du projet, dans une interview accordée au HuffPost Tunisie. Après son succès lors de la dernière édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Tunisie en septembre dernier, eFret.tn a remporté le troisième prix du POESAM. "La concurrence a été extrêmement serrée" a précisé Wajdi en ajoutant que plus de 1000 candidats d'une cinquantaine de pays se sont manifesté cette année pour participer à ce concours.

"Je suis fier d'avoir été primé" a-t-il attesté en arguant le fait que la sélection de son projet parmi les meilleurs est un "sacré honneur" surtout que le processus de sélection a été rigoureux et long face à un jury exigeant et de haute volée. "Les projets ont été choisis par un jury de spécialistes du monde des affaires et des technologies de l’information et de la communication" a-t-il précisé.

En fait, eFret.tn est une nouvelle plate-forme collaborative de marchandises. Elle permet de mettre en relation des expéditeurs qu’ils soient particuliers ou entreprises avec les professionnels du transport et du transit en Tunisie. Les expéditeurs publient des annonces décrivant leurs besoins et reçoivent des devis gratuits de la part des transporteurs, déménageurs, sociétés de transport international et de transitaires en douane. "C'est une solution efficace pour exploiter le retour à vide des camions" a fait savoir Wajdi.

Un concept innovant qui apporte une plus-value notamment en matière sociale et environnementale. "Ce projet permet, entre autre, de réduire la pollution atmosphérique des camions, alléger le trafic routier et favoriser l'égalité des chances au niveau des régions" a-t-il poursuivi.

Lancé depuis février 2017, eFret.tn offre une panoplie de services visant à faciliter la logistique des marchandises et booster le secteur du transport, essoufflé. "La Tunisie est à la traine en matière de performances logistiques. Avec cette nouvelle idée, nous essayons d'apporter notre pierre à l'édifice" a-t-il estimé en précisant que plus de 200 transporteurs sont actuellement inscrits sur sa base de données.

Interrogé sur la motivation des Tunisiens envers ce projet, Wajdi a souligné que ces derniers sont réticents et dégagent une certaine méfiance quant à ce nouveau concept. "Mais les choses évolueront avec le temps. Il faudra un peu de patience pour fidéliser les clients et prouver l'efficacité de nos services" a-t-il dit tout en évoquant les échos positifs recueillis de la part des utilisateurs de la plateforme.

Concernant les nouveautés, Wajdi a fait savoir que de nouvelles fonctionnalités seront ajoutées tels que le traçage GPS, les notifications par SMS et une application mobile. Il a noté, par ailleurs, qu'il compte exporter ses services dans les pays voisins et élargir son activité à l'échelle internationale.

Le jeune entrepreneur a également évoqué les difficultés rencontrées lors de la mise en place de son projet. Il a appelé, d'ailleurs, le gouvernement à encourager les initiatives entrepreneuriales et inciter les jeunes à lancer leurs propres projets notamment dans le domaine de la technologie et de l'e-commerce. "Il ne suffit pas de faire des discours" a-t-il admis en soulignant la nécessité de mettre en place des mesures concrètes et efficaces capables de favoriser l'investissement et pousser la jeunesse tunisienne à se lancer dans l'entrepreneuriat.

Pour rappel, le Prix Orange récompense chaque année des projets innovants basés sur les TIC, qui permettent d’améliorer les conditions de vie des populations grâce au numérique dans des domaines tels que l’éducation, la santé, l’agriculture, le paiement mobile ou encore le développement durable.

En étant lauréat, eFret bénéficiera ainsi d’une bourse de l’équivalent de 10.000 euros ainsi que d’un accompagnement privilégié pendant six mois assuré par l’ONG Grow Movement et par des experts d’Orange.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.