S, ES, L? Lycéens, vous allez vous reconnaitre dans les propos de ce Youtubeur (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Vous connaissez peut-être le youtubeur Gaspard Guermonprez, plus connu sous le nom de "Gaspard G.", dont la chaîne Youtube comptabilise plus de 4 millions de vues.

Si certaines de ses vidéos ont déjà attiré plus d'une centaine de milliers de curieux, le jeune homme de 19 ans a plus amplement fait parler de lui grâce à une récente vidéo.

Cette dernière, publiée le 8 novembre dernier, a dépassé les 3,5 millions de vues et a même été partagée par la page Facebook d'"En Marche", le parti du président français, Emmanuel Macron.

Abolir un système de filières qui n'est plus dans l'air du temps

Son sujet touche en effet une des réformes proposées par le président, visant à supprimer les filières S, ES et L.

Le youtubeur soutient fermement cette proposition, affirmant qu'il fait partie de ces élèves qui n'ont "jamais été fait pour le système d'éducation actuel".

"Élève moyen", Gaspard avoue au début de sa vidéo: "aux yeux de mes parents et de certains de mes profs j'ai toujours été un branleur", une image extérieure négative qu'il dénonce comme étant le fruit du système éducatif actuel.

Un système éducatif qui ne permet pas à tout le monde de se mettre en avant

En effet, pour le jeune homme, le système actuel ne permet pas de mettre en avant ses véritables points forts, ceux acquis "au gré d'expériences, de livres lus (…) ou grâce à des cours sur Youtube".

Et il le dit clairement, le problème de ce système éducatif "c'est qu'il met en avant des filières au lieu de mettre en avant des profils".

"Si vous juger un poisson à sa capacité à grimper à un arbre. Il passera sa vie à croire qu'il est stupide" dit-il citant Albert Einstein.

Pour Gaspard, le système de filières S, ES, L, force les lycéens à rentrer dans des cases, stigmatisées par une certaine réputation et qui ne leur sont pas forcément adaptées.

McDonald's vs Subway: plus de souplesse dans les écoles à l'étranger

Pour illustrer le manque de souplesse du système français, il le compare aux autres systèmes scolaires qu'il connaît: "En Amérique du Nord dès la 3ème on te propose de choisir ton emploi du temps, de choisir les matières qui te plaisent".

"La France c'est le McDo et les autres pays le Subway (NDLR: chaine de restauration rapide, proposant de faire soi-même son sandwich)", plaisante-il pour conclure que davantage de choix pour les étudiants rime aussi avec plus d'implication et d'enthousiasme mais aussi avec un choix professionnel plus pertinent.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.